Source ID:; App Source:

Un jeu vidéo iranien défie les Américains

AFP
Téhéran

L'Iran a lancé lundi un premier jeu vidéo mettant en scène un commando iranien ayant pour mission de libérer un couple de scientifiques enlevé par des Américains en Irak avant d'être emmenés en Israël.

Le jeu, intitulé «Opération spéciale 85: libération des otages» et qui compte huit niveaux, commence en Irak où un couple de jeunes scientifiques iraniens, Saïd et Maryam, se rendant en pèlerinage à Kerbala, haut lieu saint de l'islam chiite, sont arrêtés par les troupes américaines.

Bahman Nasseri, officier des opérations spéciales, se rend en Israël, où il se retrouve en mesure de venir en aide non seulement à ces scientifiques mais aussi à trois diplomates et un photographe iraniens enlevés au Liban en 1982 par des miliciens phalangistes.

Dans ce jeu, Téhéran accuse Israël de détenir les quatre diplomates, qui selon l'Iran sont toujours vivants, ce qui n'a jamais été confirmé officiellement.

La création de ce jeu revient à l'Organisation des étudiants islamistes, qui avait déjà organisé la conférence «Un monde sans le sionisme» en 2005, durant laquelle le président iranien Mahmoud Ahmadinejad avait déclaré qu'Israël devait «être rayé de la carte».

«Nous ne faisons pas la promotion de la violence et du terrorisme. En libérant les otages iraniens, nous faisons la promotion des valeurs de dévouement et de la défense de notre pays», a commenté le secrétaire général du groupe islamique, Mohammad Taghi Fakhrian.

Un bon joueur peut finir les huit niveaux de ce jeu en tuant des soldats américains et israéliens, en volant leurs ordinateurs portables contenant des secrets, et finalement en libérant les diplomates et scientifiques iraniens.

Mais l'officier des forces spéciales iraniennes peut aussi être tué par les soldats américains et israéliens.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer