Les biens contrefaits, les logiciels piratés et le vol de secrets commerciaux coûtent jusqu'à 600 milliards US à l'économie américaine chaque année, selon un groupe privé.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Un rapport dévoilé lundi par la Commission sur le vol de propriété intellectuelle américaine explique que les pertes annuelles oscillent entre 225 milliards US et 600 milliards US.

Le coût associé au vol de secrets commerciaux se situerait entre 180 milliards US et 540 milliards US. Les biens contrefaits coûteraient entre 29 milliards US et 41 milliards US à l'économie chaque année, tandis que les logiciels piratés coûteraient 18 milliards US.

Le Bureau du directeur du renseignement national calculait, en 2015, que le coût de l'espionnage économique perpétré par des pirates informatiques atteignait 400 milliards US.

La commission affirme que la Chine arrive au premier rang des malfaiteurs. En incluant Hong Kong, la Chine a généré 87 % des biens contrefaits saisis avant d'entrer aux États-Unis. Le rapport ajoute que le gouvernement chinois encourage le vol de propriété intellectuelle.

La commission est dirigée par Jon Huntsman - un ancien gouverneur républicain, candidat à la présidence et ambassadeur en Chine - et par l'amiral Dennis Blair, l'ancien directeur des renseignements américains.