Le géant internet américain Google a commencé mardi à modifier son application de recherche mobile pour qu'elle apporte de meilleures réponses aux questions concernant des problèmes de santé, allant des blessures sportives à la rougeole.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«À partir des prochains jours, quand on interrogera Google sur des problèmes de santé courants, on commencera à avoir d'entrée de jeu les informations médicales appropriées», explique Prem Ramaswami, responsable produit chez Google, sur l'un des blogues officiels du groupe.

«Nous montrerons les symptômes typiques et les traitements, de même que des détails sur le problème de santé: si c'est grave, si c'est contagieux, à quel âge ça s'attrape, etc.», détaille-t-il.

Une recherche sur 20 dans Google Search concerne des questions médicales, souligne-t-il.

Le groupe dit avoir coopéré avec une équipe de médecins pour compiler des informations de sources médicales concernant une série d'affections.

Le nouvel outil sera d'abord intégré aux États-Unis dans l'application de recherche Google en anglais pour les téléphones intelligents et les tablettes.

Google dit vouloir sur la durée l'étendre à d'autres parties du monde et élargir l'éventail des maladies concernées.

Le groupe insiste sur le fait que les résultats de ces recherches n'ont qu'un caractère informatif, et pas vocation à remplacer un avis médical, mais qu'elles peuvent par exemple aider à «connaître les questions à poser à son médecin».