Source ID:; App Source:

Les Français, grands adeptes des petites annonces en ligne

L'achat sur les sites de petites annonces est particulièrement... (Photothèque La Presse)

Agrandir

L'achat sur les sites de petites annonces est particulièrement développé chez les personnes de 25 à 34 ans (93%), les cadres et professions intermédiaires (91%) et les habitants des communes rurales (89%).

Photothèque La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Les consommateurs français sont devenus très majoritairement adeptes des sites de petites annonces, 84% d'entre eux y ayant déjà effectué un achat et 65% y ayant déjà vendu quelque chose, indique jeudi une étude Ifop-Payplug.

L'achat sur ces sites est particulièrement développé chez les personnes de 25 à 34 ans (93%), les cadres et professions intermédiaires (91%) et les habitants des communes rurales (89%).

Le site d'origine scandinave Leboncoin.fr est particulièrement plébiscité par les Français pour ce type d'opération, puisque 60% d'entre eux y ont déjà réalisé des achats, dont 40% à plusieurs reprises.

L'américain eBay (filiale de Google) arrive en deuxième position (52% des consommateurs y ont déjà acheté quelque chose, et 37% à plusieurs reprises). Viennent ensuite PriceMinister, les sites de marchands indépendants et les autres sites d'annonces comme ParuVendu.

La pratique de la revente d'objets, particulièrement active à Noël, se généralise également le reste de l'année, avec deux Français sur trois (65%) déclarant s'y être déjà adonné.

Près de 6 Français sur dix (58%) déclarent ainsi revendre régulièrement sur internet des objets dont ils n'ont plus besoin, 27% des achats qu'ils regrettent, 18% des cadeaux qui ne leur conviennent pas et 17% des biens achetés dans le but précis de les revendre.

En moyenne, les bénéfices mensuels de ces ventes réalisées sur les sites de petites annonces en ligne s'élèvent à 61 euros, dont 21% qui affirment qu'elles leur rapporte «plus de 100 euros».

Cet engouement pour les achats/ventes par petites annonces devrait se poursuivre selon les auteurs de l'étude car 78% des sondés déclarent qu'ils auront encore à l'avenir des objets ou des services à proposer via ces sites.

Quelques freins à cette pratique demeurent cependant comme les craintes autour de la question du paiement (35%) tandis que 12% des Français se plaignent encore de la complexité des démarches liées aux ventes ou achats sur ces sites.

Cette étude a été réalisée en ligne du 12 au 14 mars auprès d'un échantillon représentatif de 1009 personnes.




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer