• Accueil > 
  • Techno > 
  • Internet 
  • > Dorian Nakamoto dément à nouveau être le fondateur du bitcoin 

Dorian Nakamoto dément à nouveau être le fondateur du bitcoin

Dorian S. Nakamoto listens during an interview with... (Photo Damian Dovarganes, AP)

Agrandir

Dorian S. Nakamoto listens during an interview with the Associated Press, Thursday, March 6, 2014 in Los Angeles. Nakamoto, the man that Newsweek claims is the founder of Bitcoin, denies he had anything to do with it and says he had never even heard of the digital currency until his son told him he had been contacted by a reporter three weeks ago. (AP Photo/Damian Dovarganes)

Photo Damian Dovarganes, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Dorian Satoshi Nakamoto, paisible retraité californien, a de nouveau démenti être le créateur du bitcoin, assurant n'en avoir découvert l'existence qu'en février et clamant ne plus avoir d'accès internet depuis 2013, selon un communiqué obtenu lundi par l'AFP.

Dans sa première édition papier depuis plus d'un an, le magazine Newsweek affirmait le 7 mars que cet ex-ingénieur d'origine japonaise était le mystérieux créateur de la monnaie virtuelle qui électrise la planète finance et traverse une profonde crise de confiance.

«Je n'ai pas créé, inventé ou travaillé d'une quelconque manière sur le bitcoin. Je démens catégoriquement l'article de Newsweek. La première fois que j'ai entendu ce terme c'était à la mi-février par la bouche de mon fils», a écrit M. Nakamoto, dans un communiqué transmis via son avocat et réitérant un précédent démenti.

Résidant dans un modeste pavillon de la banlieue de Los Angeles, ce père de six enfants affirme ne jamais avoir travaillé sur les méthodes «d'encryptage, sur les systèmes poste-à-poste (peer-to-peer) ou sur des monnaies alternatives», selon le communiqué.

«Je n'ai pas pu trouver un travail régulier d'ingénieur ou de programmateur (informatique, NDLR) depuis dix ans», ajoute Dorian Satoshi, qui a dû occuper plusieurs emplois temporaires, dont «professeur remplaçant» ou «sondeur», pour joindre les deux bouts.

Ces «problèmes financiers» l'ont même poussé à couper son abonnement internet en 2013, affirme encore le sexagénaire, qui assure également se rétablir lentement d'une attaque cardiaque fin 2013 et d'une opération de la prostate en 2012.

«Mes perspectives de trouver un emploi rémunérateur ont été affectées par l'article de Newsweek», estime par ailleurs M. Nakamoto, ajoutant que l'attention médiatique dont il a été l'objet a créé une «grande confusion» pour sa mère et ses proches.

Le «scoop» de Newsweek avait suscité une intense controverse. Malgré un premier démenti de M. Nakamoto et les doutes émis par la fondation bitcoin, le magazine avait maintenu ses révélations.

Monnaie virtuelle créée en 2009 par un mystérieux Satoshi Nakamoto, le bitcoin suscite une méfiance grandissante depuis la fermeture soudaine d'une des principales plateformes d'échange début février, victime d'une attaque informatique.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer