Source ID:381121; App Source:cedromItem

Busbud: une gare d'autobus universelle

Louis-Philippe Maurice a profité des longues heures de... (Photo Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Louis-Philippe Maurice a profité des longues heures de route pour coucher sur papier le plan d'affaires de Busbud.

Photo Martin Chamberland, La Presse

C'est pendant un voyage en autobus de 10 heures, au Brésil, qu'est officieusement née Busbud, une jeune entreprise montréalaise dont les fondateurs viennent d'obtenir un financement de 1,2 million de dollars. Le but: devenir les leaders mondiaux de la vente de billets d'autobus en ligne.

Plus précisément, c'est à la gare, au moment d'acheter son billet, que Louis-Philippe Maurice a compris que quelque chose clochait dans l'univers des autocars. C'était à l'été 2011.

«Je me promenais en Amérique du Sud, j'ai pris une trentaine d'autobus et je voyais combien c'était compliqué de réserver des billets, raconte-t-il. Il y a de longues files d'attente et la barrière de la langue. Il n'y a pas d'application mobile.»

M. Maurice, détenteur d'un MBA de Harvard et d'une maîtrise en droit, a donc profité des longues heures de route pour coucher sur papier le plan d'affaires de Busbud. «C'est vraiment moi-même qui voulais que ça existe pour mon prochain voyage.»

À son retour au pays, il a convaincu deux amis du secondaire, tous deux diplômés en génie informatique de l'Université McGill, de faire le saut. «Ils avaient voyagé avant et ils comprenaient très bien le problème.»

L'Expedia des autobus

Dès le départ, l'ambition de Busbud est mondiale. M. Maurice, qui a déjà travaillé dans la Silicon Valley pour LinkedIn et Yahoo!, entre autres, affirme que cette expérience lui a appris ce qu'il fallait pour développer un produit à grande échelle.

Le défi de Busbud est de taille, parce que le marché des autobus est très fragmenté.

«Disons que si je voulais faire un site comme ça dans le transport aérien, j'irais voir Air Canada, WestJet et Porter et j'aurais pas mal fait le tour au Canada. Pour les autobus, il y a des pays où il y a littéralement des centaines de compagnies. Il y en a 500 juste au Brésil. C'est difficile d'aller les voir toutes pour leur montrer la plateforme.»

Mais la motivation y est. «Les voyageurs veulent vraiment voir toutes les options, les prix et les horaires au même endroit. La preuve, ce sont les sites comme Expedia, Orbitz, etc.»

Et les représentants de Busbud sont généralement bien accueillis par les transporteurs. Ils en ont recruté une trentaine, qui offrent le service entre plus de 4300 villes dans 66 pays.

«Ils nous aiment parce qu'on est un outil de marketing qu'ils n'avaient pas. À la base, ce sont des opérateurs. Ce ne sont pas des gens tournés vers la technologie et l'innovation. Mais ils sont en train de s'ouvrir. Plus de 60% des gens qui visitent notre site regardent pour acheter des billets dans un autre pays que le leur. Les entreprises n'ont normalement pas accès à eux.»

Et qui de mieux pour aider Busbud à devenir «l'Expedia des autobus» qu'un membre du conseil d'administration d'Expedia? Peter Kern, administrateur depuis huit ans, fait justement partie des investisseurs qui ont fourni 1,2 million à Busbud il y a quelques jours.

«Il ajoute à notre crédibilité et renforce notre relation avec Expedia», dit M. Maurice, qui a également accueilli le Québécois Joe Poulin, de Luxury Retreats, parmi les investisseurs. «C'est un modèle d'entrepreneur qui a bâti une entreprise de voyages à partir de Montréal.»

M. Maurice affirme avoir reçu des offres de fonds de capital de risque américains pour Busbud, mais il a préféré travailler avec des investisseurs locaux comme iNovia Capital et Real Ventures.

La somme de 1,2 million sera principalement consacrée à agrandir l'équipe, qui compte présentement une vingtaine d'employés.

-------------------

BUSBUD

Qui: Les cofondateurs Louis-Philippe Maurice, Michael Gradek et Frédéric Thouin

L'idée: Un site et une appli pour acheter des billets d'autobus longue distance partout dans le monde

L'ambition: Être la station d'autobus virtuelle mondiale

Ils y croient et y ont misé de l'argent: les cofondateurs, iNovia Capital, Real Ventures, Peter Kern et Joe Poulin




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer