Le site internet américain Groupon, spécialiste des bons de réduction sur les services de commerces de proximité, a annoncé mercredi le départ de son directeur d'exploitation Rob Solomon, alors qu'il est en phase de croissance explosive.

Publié le 23 mars 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

«Nous sommes reconnaissants pour tout ce que Rob a apporté à Groupon et il restera un ami proche et un conseiller de l'entreprise», a indiqué une porte-parole dans un courriel à l'AFP.

«Je suis d'accord avec Andrew (Mason, le fondateur et patron, ndlr) sur le fait qu'il faut un type de gestionnaire très différent pour porter (Groupon) au prochain niveau», a commenté pour sa part M. Solomon dans le Wall Street Journal.

«Ce qui est arrivé en un an équivaut ce qui se passe en cinq ans dans les meilleures sociétés de l'internet», a-t-il ajouté.

M. Solomon, un ancien de Yahoo! entre autres, a ajouté qu'il ne partait «absolument pas» en raison de problèmes qui existeraient chez Groupon, qui s'est déjà mis en quête d'un nouveau directeur d'exploitation.

Selon le quotidien, cela ne faisait qu'un an que M. Solomon travaillait chez Groupon, une société créée en 2008.

Groupon est désormais présent dans plus de 500 marchés dans le monde, et propose au total plus de 900 bonnes affaires par jour à ses trois millions d'abonnés, grâce à ses quelque 6000 employés.

La semaine dernière, le New York Times affirmait que Groupon pourrait être valorisé près de 25 milliards dollars lors de son entrée en Bourse, pour laquelle un dossier pourrait être déposé dès ce printemps.