Une entreprise américaine hébergeant des sites internet a indiqué hier avoir fermé une plateforme de blogues au motif qu'elle donnait accès à des instructions pour fabriquer des bombes ainsi qu'à une liste de personnes menacées par le réseau Al-Qaïda.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La plateforme Blogetry.com, qui était utilisée par quelque 70 000 bloggeurs, a été fermée courant juillet après un signalement des autorités américaines, a précisé l'hébergeur, BurstNET, basé en Pennsylvanie.

«Il s'est avéré qu'un lien vers des informations de nature terroriste, dont des instructions pour fabriquer une bombe et une liste des personnes menacées par Al-Qaïda, avait été posté sur le site», a affirmé BurstNET, soulignant que la présence de telles informations constituaient une «violation» de ses règles d'utilisation.

L'opérateur non identifié de Blogetry.com a pour sa part regretté que ses services eurent été coupés «sans notification ni explication».