La société de sécurité informatique BitDefender a mis en garde mardi les possesseurs de l'iPad d'Apple contre des hackers, qui essaient de profiter du succès de la tablette multimedia pour s'introduire dans les ordinateurs personnels de ses propriétaires.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La société de sécurité informatique BitDefender a mis en garde mardi les possesseurs de l'iPad d'Apple contre des hackers, qui essaient de profiter du succès de la tablette multimedia pour s'introduire dans les ordinateurs personnels de ses propriétaires.

Les hackers envoient des courriers électroniques dans lesquels ils proposent de télécharger une mise à jour de logiciels pour l'iPad, lancé aux États-Unis le 3 avril dernier.

Le lien renvoie vers un site Internet plus vrai que nature, supposé offrir la dernière version de la boutique en ligne iTunes. Il installe en fait un virus sur l'ordinateur de l'utilisateur, qui permet aux hackers de s'introduire dans la machine et d'en prendre le contrôle.

«Avec plus de 600 000 iPads vendus depuis le lancement de la tablette, on comprend facilement pourquoi les créateurs de virus» ont été tentés de s'en servir, déclare sur son site BitDefender, une société basée en Roumanie.

Il est commun pour les hackers de profiter de produits nouveaux ou à succès pour piéger les utilisateurs et placer leurs virus.

La tablette iPad, qui combine dans un mince écran tactile les fonctions d'un ordinateur et d'un lecteur multimédia, a été vendue à 500 000 exemplaires aux États-Unis pendant sa première semaine sur le marché.

Le lancement d'une deuxième génération, connectée aux réseaux téléphoniques 3G, est prévue dans les prochains jours aux États-Unis, tandis que la tablette doit être lancée à l'international à la fin du mois de mai.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou encore une idée pour un reportage? Écrivez-nous à technaute@cyberpresse.ca