Environ 40% des Allemands sont prêts à payer pour avoir accès à du «journalisme de qualité» sur le web, selon une étude publiée lundi par la fédération allemande des métiers de la technologie, Bitkom.

AGENCE FRANCE-PRESSE

D'après cette étude réalisée auprès des 1.000 usagers réguliers d'internet, 39% sont prêts à payer pour avoir accès à un journalisme de qualité sur la toile, dans la mesure où il n'y aurait plus de contenu équivalent gratuit disponible, indique Bitkom dans son communiqué.

Quelque 22% seraient prêts à débourser quelques euros pour de la littérature spécialisée, 19% pour des films, 18% pour de la musique et 9% pour de la littérature généraliste.

Ils seraient 26% à envisager de payer un éventuel forfait culturel sur internet, dans une fourchette comprise entre un et dix euros.

«Les maisons d'édition et les portails internet sont confrontés au grand défi de créer des modèles économiques intelligents qui développent la culture des contenus rédactionnels payants», selon le président du Bitkom, August-Wilhelm Scheer, cité dans le communiqué.