Source ID:; App Source:

Google Street View fait demi-tour à cause de villageois furieux

Une auto de Google Street View... (Photo: AP)

Agrandir

Une auto de Google Street View

Photo: AP

Agence France-Presse
Londres

Des villageois anglais furibonds ont contraint le conducteur d'une voiture Google Street View à faire demi-tour, l'empêchant de filmer les façades de leurs maisons dans le cadre de l'établissement d'une carte fournissant une vue à 360 degrés des rues de grandes villes.

Paul Jacobs, habitant de Broughton, dans le sud de l'Angleterre, a raconté dans un reportage diffusé vendredi par la BBC avoir donné l'alerte auprès de ses voisins après avoir aperçu depuis sa fenêtre une voiture équipée d'une caméra rotative. «Ça ne me pose aucun problème que Google veuille promouvoir les villages. Ce qui me pose problème, c'est la violation de la vie privée, le fait que l'on prenne directement des images des gens dans leur foyers», a déclaré M. Jacobs.

«On a déja eu trois cambriolages dans le voisinnage ces six dernières semaines. Si nos maisons sont affichées sous toutes leurs facettes sur Google, il s'agit là d'une invitation pour les autres criminels», a-t-il estimé.

Une altercation est survenue entre un groupe de villageois et l'employé de Google. Ce dernier s'était déjà envolé quand la police est intervenue.

Street View, un logiciel qui fournit des photos interactives et à 360 degrés des rues de grandes villes, est accessible depuis fin mars au Royaume-Uni, après avoir été lancé pour la première fois en mai 2007 aux Etats-Unis.

Mais 24 heures à peine après sa mise en oeuvre, Google a déjà dû procéder au retrait de plusieurs images jugées embarrassantes, comme celle d'un homme sortant d'un sex shop du quartier de Soho à Londres, ou d'un autre homme ivre vomissant à l'extérieur d'un pub dans l'est de la capitale.

Google assure avoir pris toutes les précautions nécessaires avant le lancement de son projet. «Le Bureau du commissaire à l'information (ICO) nous a confirmé que ce projet contient les gardes-fou indispensables à la protection de la vie privée des personnes», a indiqué un porte-parole de Google.

«La police (de Londres) nous a indiqué qu'ils ne voyaient là aucun risque majeur pour la sécurité des gens», a-t-il ajouté.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer