Source ID:; App Source:

SMS à Cécilia: Sarkozy porte plainte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
AFP
Paris

Le président français Nicolas Sarkozy a déposé jeudi une plainte pour «faux» à l'encontre du site Internet d'un hebdomadaire, qui a fait état d'un SMS attribué au chef de l'État et dans lequel il proposerait le retour à la vie commune à son ex-femme Cécilia.

L'avocat du président, Me Thierry Herzog, a déposé plainte jeudi contre le site Internet pour «faux, usage de faux et recel», selon une source judiciaire.

«À ma connaissance, c'est la première fois qu'un président en exercice dépose une plainte contre un organe de presse, mais c'est aussi la première fois que l'on traite aussi mal un président en exercice», a affirmé Me Herzog à l'AFP.

Cette plainte fait suite «à la parution le 6 février 2008 à 12h40 d'un article sous le titre: «L'obsession de Cécilia», précise l'avocat dans un communiqué.

Le site Internet écrit que, huit jours avant son mariage samedi avec Carla Bruni, Nicolas Sarkozy aurait envoyé à son ex-épouse Cécilia un SMS indiquant: «Si tu reviens, j'annule tout».

L'article visé par la plainte était toujours visible jeudi soir, sous le titre «Le SMS de Sarkozy à Cécilia», sur le site nouvelobs.com, dépendant de l'hebdomadaire de gauche Le Nouvel Observateur.

Selon l'avocat, «ce message est un faux, une altération de la vérité» passible de trois ans d'emprisonnement et de 45 000 euros d'amende.

«Cette information est non seulement mensongère mais elle n'a en plus rien à voir avec son action politique», a déclaré à l'AFP Me Herzog.

Les qualifications d'«usage de faux» et de «recel» visent la mise en ligne sur le site de l'article citant le SMS incriminé.

Sollicitée par l'AFP, la direction du Nouvel Observateur n'a pas souhaité réagir, préférant «attendre de connaître exactement la teneur de la plainte».

Si cette plainte pénale contre un média est une première pour un président en exercice de la Ve République (fondée en 1958), au civil, M. Sarkozy et sa nouvelle épouse Carla Bruni ont en revanche déjà intenté et gagné un procès contre Ryanair.

Cette compagnie aérienne irlandaise à bas coût a été condamnée mardi pour avoir publié le 28 janvier dans le quotidien populaire Le Parisien une photographie du couple dans le cadre d'une campagne promotionnelle.

Dans cette publicité, une bulle faisait dire à l'ancien top-model: «Avec Ryanair, toute ma famille peut venir assister à mon mariage».

M. Sarkozy a «sur son image, quels que soient son statut et sa notoriété, un droit exclusif et absolu», a jugé le tribunal, qui lui a alloué un euro de dommages et intérêts, conformément à ce qu'il demandait.

Carla Bruni a pour sa part obtenu 60 000 euros de dommages et intérêts sur les 500 000 qu'elle réclamait.

Cécilia et Nicolas Sarkozy avaient divorcé en octobre dernier après onze ans de mariage. M. Sarkozy s'est marié samedi avec Carla Bruni, à la présidence, dans la discrétion, quelques semaines après avoir affiché publiquement sa relation avec l'ex-top model italien.

M. Sarkozy accuse depuis quelques semaines une forte chute dans les sondages, en raison principalement du mécontentement de l'opinion sur la question du pouvoir d'achat et sur l'exposition de la vie privée du président.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer