Source ID:; App Source:

Haute vitesse à Marsoui: moins cher que prévu

<p>Gilles Gagné</p>
Gilles Gagné
Le Soleil

L'offensive menée depuis le 2 janvier par les élus de Marsoui pour obtenir Internet haute vitesse d'ici quelques semaines et à très faible coût fait patiner tout le monde plus rapidement.

Ainsi, la ministre responsable de la Gaspésie, Nathalie Normandeau, estime que l'opération consistant à faire passer de 60 à 90 % le nombre de foyers capables d'avoir la haute vitesse pourrait démarrer avant la fin de 2008 à un coût de 4 à 5 millions $.

C'est presque deux fois plus vite et deux fois moins cher que le scénario présenté jusqu'ici par elle-même et la direction du Réseau collectif de fibre optique, qui parlaient depuis trois semaines d'un projet de 8 à 13 millions $ pouvant difficilement se réaliser avant 18 mois.

Le fait de retrancher le volet de la téléphonie cellulaire initialement inclus dans le projet sur le point d'être déposé par le Réseau collectif réduit de 3 millions $ les sommes à rassembler pour concrétiser le déploiement de la haute vitesse dans les zones non desservies, note la ministre Normandeau.

Elle évalue à 1,5 million $ le montant attendu de l'État québécois, et autant d'Ottawa, et elle s'engage «d'ici la fin de mars» à trouver la somme au gouvernement du Québec.

Mme Normandeau croit qu'une fois la somme totale amassée, il faudra un minimum de trois à six mois pour effectuer les premiers branchements, et un maximum de 10 mois pour les autres secteurs. Elle prévient toutefois que les meneurs régionaux «auront des choix à faire». Desservir Cap-Seize, un secteur résidentiel dans l'arrière-pays de Sainte-Anne-des-Monts, coûterait par exemple entre 350 000 $ et 400 000 $.

La ministre reste toutefois évasive sur le temps qu'il faudra consacrer à un processus d'appels d'offres qui devrait s'imposer quand les 4 à 5 millions $ requis pour étendre la haute vitesse seront dénichés. À la création du Réseau collectif, c'est à la suite d'un appel d'offres que TELUS a été choisi comme partenaire technologique.

À lire aussi :

- Haute vitesse à Marsoui : refus de la CRE

- Haute vitesse à Marsoui: une solution?

- Pas d'Internet haute vitesse à Marsoui




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer