Source ID:; App Source:

Le Boeing 787 devra être à l'abri des pirates

Si tout va comme prévu, les passagers qui prendront place à bord du nouvel avion de Boeing auront un accès à Internet en cours de vol. Mais l'avionneur devra avant tout prouver que ses systèmes de navigation ne peuvent être piratés.

Avant de pouvoir commercialiser ses nouveaux appareils, Boeing doit prouver que les contrôles du poste de pilotage ne pourront être pris d'assaut par des passagers en cours de vol.

L'approbation devra venir de la FAA (Federal Aviation Administration), l'autorité américaine en matière de réglementation de l'aviation civile aux États-Unis.

Celle-ci a récemment donné à Boeing une condition à remplir afin de pouvoir faire voler son nouvel appareil.

La FAA écrit que le Boeing 787 Dreamliner donne aux systèmes des passagers un nouveau type de connectivité qui est relié à des «systèmes qui remplissent des fonctions requises pour le fonctionnement sécuritaire de l'appareil».

Elle s'inquiète du fait que le design et l'intégration du réseau proposé par Boeing puisse conduire à des «vulnérabilités du réseau».

Chez Boeing, on assure qu'Internet et le système de navigation de l'appareil sont séparés.

«Il y a plusieurs couches de matériel et de logiciel» qui fournissent l'assurance «que les données ne peuvent passer du système de divertissement des passagers aux réseaux plus sécurisés de l'avion», dit Lori Gunter, une porte-parole de Boeing.

Elle affirme que la FAA et Boeing se sont entendus sur les tests que devra passer l'appareil pour répondre aux inquiétudes de la FAA.

«Tout sera fait avant la livraison du premier appareil», dit la porte-parole de Boeing.

Le rival de Boeing, Airbus, estime pour sa part que la seule manière de remplir la condition de la FAA serait de séparer physiquement le système de divertissement des passagers de tous les autres systèmes de l'avion.

Mais Boeing refuse de dévoiler de quelle manière exactement ses systèmes sont séparés.

«L'une des choses à faire pour assurer la sécurité est de ne pas en parler en détails», dit Lori Gunter.

Le nouvel appareil de Boeing doit être livré à compter de novembre prochain. Entre 210 et 330 passagers pourront y prendre place.

Avec Wired et AP

À lire aussi:

Un jeune pirate fait dérailler un tramway




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer