Source ID:; App Source:

Le PDG au pseudonyme est sous enquête

AFP
New York

La chaîne américaine de produits «bio» Whole Foods a annoncé mardi qu'elle ouvrait une enquête interne sur les messages internet envoyés sous un pseudonyme pendant huit ans par son PDG John Mackey, qui a présenté officiellement des excuses.

Le groupe a aussi confirmé dans un communiqué que le régulateur boursier américain, la SEC, avait ouvert une enquête sur ces messages où M. Mackey, sous le pseudonyme «Rahodeb», chantait les louanges de son groupe et de lui-même, et éreintait la chaîne concurrente Wild Oats, que Whole Foods a finalement rachetée.

«Whole Foods Market a été contacté lundi soir par la SEC, qui conduit une enquête sur les messages envoyés sur des forums financiers concernant Whole Foods et Wild Oats», a déclaré Whole Foods dans un communiqué.

«Le conseil d'administration a créé un comité spécial pour mener une enquête indépendante» sur ces messages, a ajouté le groupe.

De son côté, le PDG et fondateur de Whole Foods John Mackey, devenu la risée de la presse, a publié sur le site de Whole Foods un message d'excuses.

«Je présente sincèrement mes excuses à tous les actionnaires de Whole Foods pour mes erreurs de jugement lors de mes participations anonymes à des forums financiers. Je suis absolument désolé et je demande à nos actionnaires de me pardonner».

L'affaire a été dévoilée la semaine dernière par la FTC (Federal Trade Commission), l'autorité américaine de la concurrence, qui a lancé une action contre la fusion Whole Foods-Wild Oats qu'elle juge anticoncurrentielle.

La FTC a en effet cité un message de John Mackey sous le pseudonyme Rahodeb -- un anagramme du prénom de sa femme, Deborah -- en soulignant que le PDG envoyait des messages sur les forums depuis des années.

La presse américaine a publié lundi plusieurs de ces messages où, par exemple, M. Mackey déclarait sous son pseudonyme: «J'aime la coupe de cheveux de Mackey, je le trouve mignon», ou encore «Je ne suis pas un groupie de Mackey mais j'admire vraiment ce que cet homme a réalisé».

Dans d'autres messages, ce «self-made man» végétalien défendait son cours de Bourse contre des critiques et vilipendait la stratégie de Wild Oats, une pratique aux frontières de la légalité.

À lire aussi:

Internet: un PDG pris en flagrant délit




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer