Source ID:; App Source:

Recul des profits chez Yahoo!

AFP
New York

Le portail internet américain Yahoo! a publié un bénéfice net en recul pour le 2e trimestre, sur fond de difficultés pour le groupe à progresser dans les revenus publicitaires, ce qui a conduit tout récemment à un changement de PDG pour tenter de redresser la barre.

Le bénéfice net a reculé de 1,8% sur un an, à 161 millions de dollars. Par action, le bénéfice net ressort à 11 cents et remonte à 17 cents hors exceptionnels. Le marché attendait pour sa part 11 cents par action.

Le chiffre d'affaires - qui repose principalement sur les recettes publicitaires sur internet - a gagné 8% à 1,67 milliard. Le chiffre d'affaires hors coûts d'acquisition du trafic («TAC», c'est-à-dire les commissions reversées aux partenaires) a grimpé de 11% à 1,24 milliard.

Ces croissances sont bien inférieures à la progression du secteur: les recettes publicitaires sur internet aux États-Unis ont atteint un nouveau record au 1er trimestre 2007, avec une hausse de 26% sur un an, selon les dernières données du cabinet Interactive Advertising Bureau (IAB).

À la Bourse de New York, le marché sanctionnait ces résultats: l'action Yahoo! perdait 3,51% à 26,56 dollars lors des échanges électroniques suivant la clôture de la séance mardi.

La direction de Yahoo! n'est pas revenue sur les raisons des sous-performances du groupe par rapport au reste du secteur, mais a affiché ses bonnes intentions. «Je suis concentré sur tout ce que nous pouvons faire pour renforcer notre activité, pour capturer des opportunités de croissance de long terme et créer de la valeur pour l'actionnaire», a déclaré le cofondateur et nouveau PDG de Yahoo! Jerry Yang, cité dans le communiqué. «En intensifiant encore nos efforts, en accélérant l'exécution (...) et en investissant dans des secteurs de croissance, nous pouvons remettre Yahoo! sur une voie claire pour que le groupe puisse réaliser son potentiel de leader internet».

Mi-juin, Yahoo! a rappelé M. Yang aux commandes du groupe internet, de plus en plus distancé par son rival Google, à la suite de critiques croissantes à l'égard du PDG d'alors Terry Semel, incapable de renverser la tendance depuis deux ans, selon ses détracteurs.

Au plan mondial, Google rafle un peu plus de 30% des recettes publicitaires contre 20% pour Yahoo! selon différents cabinets d'analystes, alors que Yahoo! et Google étaient encore à égalité il y a deux ans.

«Au cours des derniers mois, nous avons fait des progrès considérables pour nous recadrer plus efficacement sur nos activités principales, afin de générer de la croissance», a déclaré Susan Decker, ex vice-présidente en charge de la publicité devenue en juin présidente du conseil d'administration. «Nous allons étudier de manière agressive toutes les occasions d'investir nos liquidités et nos talents de la manière la plus efficace possible».




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer