Source ID:; App Source:

Le microblogue, prochaine tendance du web

Oubliez les sites Web et les blogues. C'est déjà du passé. Partout dans le monde, on assiste à la naissance d'un nouveau phénomène : le «microblogage». Un moyen instantané de rester en contact permanent avec ses proches. C'est une façon personnalisée d'utiliser la Toile qui confirme l'émergence de l'internet mobile comme nouveau média.

L'instantanéité est probablement le principal intérêt de la mobilité. La popularité croissante des messageries instantanées mobiles, ou de services comme Twitter, en est la preuve. Twitter est un service gratuit qui permet d'alerter sur-le-champ ses contacts, par messagerie instantanée ou texte (SMS), sur notre activité du moment («11h24 : je suis en train d'écrire cet article»). C'est ce qu'on nomme le microblogage, et c'est intimement lié à l'internet mobile, puisqu'il faut régulièrement préciser ce qui nous occupe, même - et surtout, en fait - quand on se déplace.

D'ailleurs, l'internet mobile se porte bien au Canada. OZ Communications, une PME québécoise qui travaille avec des opérateurs sans fil d'un peu partout dans le monde, en témoigne. «Aujourd'hui, on a plus peur d'égarer son cellulaire que son portefeuille!» lance, à la blague, Beverly Wilks, directrice des communications pour OZ.

L'entreprise de 70 employés, située au centre-ville de Montréal, a développé une plateforme de messagerie instantanée et de courrier électronique qui relie les utilisateurs de sans fil à leurs contacts sur internet, qu'ils soient sur le réseau de Yahoo, d'AOL ou de Microsoft (MSN).

Au Canada, OZ a des ententes avec Bell et Telus. Beverly Wilks assure que les consommateurs canadiens ne sont pas moins intéressés par la mobilité que leurs homologues étrangers. «Les statistiques d'utilisation de nos logiciels sont excellentes, dit-elle. Comme ailleurs, les gens aiment savoir instantanément ce que leurs amis ou contacts font en ce moment même. Ils veulent pouvoir les contacter aussi rapidement!»

On peut soupçonner que la porte-parole d'OZ en connaît un bout sur le sujet, puisqu'elle a vu la chose se produire ailleurs dans le monde. L'internet mobile est de moins en moins une activité réservée à une mince clientèle pressée d'adopter les nouvelles technologies.

Aux États-Unis, où les microblogueurs sont légion, les opérateurs de téléphonie sans fil offrent depuis quelque temps des forfaits où les transmissions de données informatiques sont illimitées, moyennant un coût fixe par jour. «C'est comme un buffet à volonté», illustre Mme Wilks. «C'est très gros aux États-Unis en ce moment : pour un dollar par jour, vous pouvez envoyer un volume important de données sur internet.»

«Les consommateurs n'ont aucune idée de ce que représente un mégaoctet de données», explique la porte-parole d'OZ Communications. «Mais dites-leur qu'ils peuvent envoyer un millier de SMS par jour pour un dollar et ils vont vouloir s'abonner.»

Autrement dit, dites à vos clients qu'ils peuvent rester en contact permanent avec leurs proches pour un tarif fixe et ils vont embarquer dans le train. «S'ils le font déjà sur leur PC à la maison, ils vont aussi vouloir le faire sur leur sans fil», conclut Beverly Wilks.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer