Source ID:; App Source:

Le fondateur de MySpace veut 25% de Dow Jones

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
AFP
New York

Le fondateur du site internet de socialisation MySpace, Brad Greenspan, a proposé mercredi de racheter 25% du groupe Dow Jones, l'éditeur du Wall Street Journal, que veut aussi racheter le magnat de la presse Rupert Murdoch.

Sa proposition constitue la première offre ferme depuis celle de M. Murdoch, qui a mis sur la table 5 milliards de dollars pour la totalité du groupe le 1er mai.

M. Greenspan jette un pavé dans la mare en promettant le même prix que M. Murdoch: 60 dollars par action à tout actionnaire qui souhaite vendre.

Brad Greenspan, qui a créé MySpace quand il était étudiant à l'Université de Californie-Los Angeles et s'était opposé au rachat du site par Murdoch en 2005, a indiqué, dans un communiqué, qu'il «était à la tête d'un groupe d'investisseurs cherchant à prendre une part minoritaire dans Dow Jones».

Il a précisé que le consortium, baptisé Journal Investment Group, avait remis mardi au conseil d'administration de Dow Jones une lettre proposant un montant équivalent aux 60 dollars par action proposé par Murdoch.

Cette offre est »une alternative attrayante aux options actuelles», a déclaré M. Greenspan.

«La structure de la transaction serait comparable à des enchères hollandaises (enchères descendantes) dans laquelle tous les actionnaires peuvent choisir de vendre leurs titres à 60 dollars», précise le communiqué.

M. Greenspan se propose de dépenser 1,25 milliard de dollars en s'arrêtant quand il aura acquis environ 25% des titres, donc sans lancer d'OPA.

Par ailleurs, son consortium achèterait auprès du groupe Dow Jones des actions ordinaires à hauteur de 250 millions de dollars, pour fournir des financements qui serviraient au développement du groupe dans les médias internet. »Deux sièges seraient ajoutés au conseil d'administration de Dow Jones pour faire entrer des membres choisis par le consortium et expert dans les médias internet, numériques et télévisés», ajoute le communiqué.

Cette nouvelle offre intervient alors que selon le Wall Street Journal, le conseil d'administration de Dow Jones a décidé mercredi de prendre en main les négociations sur l'avenir du groupe, frustré de voir la famille Bancroft, qui contrôle Dow Jones, traîner les pieds dans ses négociations avec News Corp.

Un rebondissement qui devrait accélérer une éventuelle vente et qui illustre les divergences croissantes entre les membres de la famille Bancroft et l'entreprise qu'elle contrôle, selon le journal.

Les Bancroft avaient dans un premier temps refusé l'offre de M. Murdoch, avant d'accepter de le rencontrer mais en lui réclamant des garanties sur l'indépendance éditoriale du WSJ, que Rupert Murdoch a jugées exagérées.

D'autres informations de presse ont affirmé en fin de semaine dernière que le groupe britannique Pearson, propriétaire du quotidien Financial Times, envisagerait de former une société commune avec General Electric pour faire une contre-offre sur Dow Jones.

M. Greenspan est l'ancien PDG et fondateur d'Intermix Media, maison-mère de MySpace à sa création. Il avait quitté Intermix dès 2003 tout en gardant 11% des titres. News Corp. avait ensuite acheté MySpace en 2005 pour 580 millions de dollars.

M. Greenspan s'est plusieurs fois opposé à M. Murdoch, en vain. Il avait tenté sans succès de racheter lui-même MySpace en 2005, puis porté plainte contre la vente du site à News Corp. en arguant que le prix d'achat sous-évaluait considérablement le groupe. Un tribunal de Los Angeles avait rejeté sa plainte l'an dernier.

«Nous estimons que notre proposition représente une grande opportunité pour préserver l'indépendance et l'intégrité de Dow Jones tout en bénéficiant aux actionnaires», a ajouté M. Greenspan.

Par ailleurs, selon la presse, News Corp. souhaiterait lui troquer MySpace contre une part de 25% dans le portail internet Yahoo!.

À lire aussi:

News Corp offre MySpace contre 25% de Yahoo!




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer