Source ID:; App Source:

Pornographie infantile: la Suisse sévit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Berne

La police suisse, qui intensifie son offensive contre la pornographie enfantine sur Internet, a annoncé mardi avoir effectué ces deux dernières semaines plus de 200 perquisitions dans 22 cantons, dans le cadre d'une opération internationale partie d'Allemagne. Elle a saisi une grande quantité de données et de matériel informatique.

Les actions coordonnées par l'Office fédéral de la police ont visé des personnes soupçonnées de s'être procuré des images de pornographie enfantine et de les avoir mises en circulation.

Les individus en cause représentent une large palette d'âges et de professions. Il y a parmi eux des enseignants et des personnes d'un bon voire très bon niveau social, a expliqué mardi Jurg Schaublin, responsable de la division «pédophilie et traite d'êtres humains» à l'Office fédéral de la police (Fedpol).

Sur la base d'informations des autorités allemandes, Fedpol a d'abord clarifié en automne dernier la question de savoir s'il s'agissait d'images contrevenant au droit pénal suisse. Selon Jurg Schaublin, il y avait manifestement des abus, dont certains graves.

Selon les premières constatations, les images étaient produites à l'étranger. Grâce aux adresses IP identifiant chaque ordinateur connectés à Internet, il a été possible de retrouver les machines utilisées.

Dans le canton de Fribourg, par exemple, six cas ont été répertoriés et, dans le plus grave, 100 000 fichiers à caractère pédophile avaient été téléchargés. Un mineur se trouve parmi les suspects.

Les opérations étaient basées sur des enquêtes des autorités allemandes. Dans le premier cas, l'enquête visait une plateforme destinée à des forums de discussion sur Internet par le biais de laquelle des propos, des images ou des films peuvent être mis à disposition d'autres utilisateurs.

Nombre de ces forums ont été utilisés de manière abusive dans le but de diffuser des fichiers contenant du matériel relevant de la pornographie enfantine.

Dans le deuxième cas, les autorités allemandes compétentes ont découvert des dossiers vidéo de pornographie enfantine. Ceux-ci avaient été stockés auprès d'un service Internet qui met gratuitement à disposition de la mémoire sur disque dur.

Les autorités allemandes ont transmis par le biais d'Interpol les informations correspondantes aux États concernés, dont la Suisse. En tout, plus de 100 pays sont concernés. La police judiciaire suisse a analysé les informations et les a préparées à l'attention des cantons. L'évaluation du matériel saisi est en cours.

En janvier et février déjà, trois opérations se sont déroulées en Suisse dans le domaine de la pornographie enfantine. Elles avaient donné lieu à plus de 75 perquisitions. Deux des opérations avaient été lancées et coordonnées par Europol. Plus d'une vingtaine de suspects avaient été mis au jour.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer