Source ID:; App Source:

Le GBS contre les cybercrimes

Maxime Deland
La Voix de l'Est

Deux policiers de la GRC spécialisés dans les crimes informatiques sont venus donner un cours internet 101 à une trentaine de citoyens, jeudi soir, à l'hôtel de ville de Bromont.

Ils ont parlé des dangers d'Internet, mais se sont surtout attardés à la fraude informatique. «Quelqu'un vous envoie un courriel, vous dit qu'il est un représentant dans une institution financière, vous demande votre numéro de compte, votre mot de passe, etc. C'est très fréquent comme courriel et ça peut prendre différentes formes», met en garde l'agent Matthieu Fortin.

«C'est rendu très élaboré et c'est de plus en plus répandu. Ce n'est pas récent comme type de fraude. Le boss de ma femme s'est fait avoir de 50 000 $ par une fraude nigérienne», ajoute son collègue, Steven Janssen.

Et la quantité de travail que cela nécessite pour retracer un fraudeur est tellement importante qu'il est pratiquement impossble de le faire. Pour limiter le nombre de victimes de crimes informatiques du genre, les deux policiers de la GRC proposent le logiciel GBS: le Gros Bon Sens! «Ça va protéger n'importe quel ordinateur!», lance Matthieu Fortin, sourire en coin.

Parmi les autres sujets abordés par les deux policiers, il a notamment été question des logiciels de contrôle parental, du niveau de sécurité des différentes connexions internet, des virus informatiques, des logiciels espions (spyware), de la cyberintimidation et, finalement, des mesures de prévention à adopter pour éviter les problèmes informatiques.

C'est le comité de surveillance de quartier de la rue Shefford qui a approché le service de police de Bromont pour organiser cette séance d'information. «Ça a débuté en 2006, lorsqu'une mère de famille nous a contactés pour nous informer que son fils avait reçu des menaces de mort par Internet. À la suite de l'enquête, on a appris que les menaces venaient d'un internaute d'Europe. Le comité de quartier nous a demandé de tenir une rencontre d'information et on a ensuite contacté la GRC», explique le porte-parole du corps policier bromontois, Bruno Grondin.

D'ailleurs, les dangers d'Internet sera un des thèmes abordés par le sergent Mathieu Lacroix à compter de la prochaine année scolaire, lors de ses visites d'écoles primaires. L'agent Lacroix est notamment chargé de la prévention au service de police de Bromont.




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer