Source ID:; App Source:

Les Britanniques naviguent sans but

AFP
Londres

Plus de deux tiers des internautes britanniques passent en moyenne l'équivalent de deux jours de travail chaque mois à naviguer sans but précis sur la toile, selon une étude publiée mardi.

Ces internautes pratiquent le «wilfing», terme découlant de «What was I looking for?» (Quelle était ma recherche?), qui consiste à surfer d'un site à l'autre sans objectif précis. Ils ont également reconnu être régulièrement détournés de leur recherche initiale.

Près d'un quart des 33,7 millions d'internautes britanniques ont indiqué consacrer 30% voire davantage de leur temps passé sur internet au «wilfing».

Cette étude, menée par l'institut YouGov pour le site de comparaison de prix moneysupermarket.com, révèle que le «wilfing» concerne davantage les hommes que les femmes.

Un tiers des hommes interrogés a précisé que le «wilfing» avait causé des problèmes au sein de leur couple, notamment parce qu'un sur cinq a avoué être distrait par des sites de divertissement pour adultes.

«Internet a été conçu pour que les gens accèdent rapidement et facilement à l'information dont ils ont besoin», a expliqué Jason Lloyd, responsable du site de comparaison.

«Notre étude montre que même s'ils se connectent dans ce but, ils ont désormais tellement de choix et de distractions en ligne qu'ils sont nombreux à oublier ce pour quoi ils se sont connectés, et ils passent ensuite des heures à wilfer», a-t-il relevé.

Cette enquête a été menée auprès d'un échantillon de 2412 adultes.




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer