Source ID:; App Source:

Microsoft lance son AdCenter au Canada

Après Google et Yahoo, c'est au tour de Microsoft de lancer au Canada son système de publicités ciblées sur son moteur de recherche.

Ainsi, les annonceurs canadiens qui le veulent pourront désormais s'afficher sur Sympatico MSN et Live.ca.

Le nouveau service de Microsoft propose des publicités ciblées. Par exemple, quelqu'un qui cherche des voitures usagées sur le moteur de recherche Sympatico pourra voir apparaître des publicités de concessionnaires.

L'outil de publicité de Microsoft arrive quatre ans après celui de Google. Pourquoi avoir tant tardé avant de se lancer dans ce lucratif domaine? Microsoft a sa propre ligne du temps.

«Nous n'étions pas une entreprise de recherche jusqu'à tout récemment, dit David Jakubowski, directeur général de Microsoft adCenter. Google est dans la recherche sur Internet depuis longtemps. Ça leur a pris sept ans avant de se lancer dans les publicités ciblées. Il nous a fallu seulement un an.»

Selon le responsable de Microsoft adCenter, son outil se distingue de ses concurrents, notamment en raison du grand bassin d'internautes qu'il rejoint et de son outil ciblé, qui permet à l'annonceur de savoir qui voit sa publicité.

En publicité, le paiement au clic (pay per click) permet aux annonceurs de payer uniquement si un internaute clique sur leur annonce.

C'est avec ce type de publicité que Google génère la majorité de ses revenus.

Comme ses concurrents, Microsoft devra toutefois se méfier de la fraude, qui prend une ampleur inquiétante dans le domaine de la publicité ciblée. Plusieurs annonceurs ont été contraints de payer des sommes astronomiques pour des clics faits sur leurs publicités par des fraudeurs.

En conséquence, plusieurs annonceurs ont décidé de réduire leurs dépenses dans les publicités ciblées, ce qui pourrait entraîner une diminution des revenus dans ce secteur de 1% en 2007.

Chez Microsoft, on affirme que tout a été mis en place pour contrer ce type de fraude.

«Nous sommes très agressifs, dit David Jakubowski. Nos consommateurs en voient moins que sur les sites de nos compétiteurs et nous travaillons conjointement avec MSN pour expulser les fraudeurs.»

Aussi :

Le site Internet de Microsoft adCenter (lien externe)

La fraude au clic à un niveau record

Fraude aux clics : Google sort son chéquier

La fraude au clic progresse




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer