Source ID:; App Source:

Présidentielle américaine: rôle clef du Web

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
AFP
Washington

Les premières salves de la campagne présidentielle américaine de novembre 2008 résonnent déjà sur internet où les candidats aspirant à la Maison Blanche fourbissent leurs armes.

À la manière de ce qui se passe actuellement en France où quasiment tous les candidats à la présidentielle font campagne sur la Toile, les candidats à la succession de George W. Bush se confient dans des blogues, sur des sites de socialisation en ligne ou se retrouvent dans l'univers virtuel de Second Life.

L'ancienne Première Dame des Etats-Unis, Hillary Clinton est devenue ce week-end la dernière en date à annoncer sa candidature à la Maison Blanche dans une vidéo diffusée sur internet. La sénatrice de l'Etat de New York a commencé lundi à répondre aux questions des internautes.

La semaine dernière, c'est l'étoile montante du parti démocrate, le sénateur Barack Obama qui avait annoncé ses ambitions présidentielles dans un message vidéo diffusé sur son site internet.

«La Toile va jouer un rôle plus important que jamais dans la campagne de 2008 et pourrait changer l'issue du scrutin», prévoit Joe Trippi, un pionnier de l'utilisation de l'internet en politique, qui avait organisé en 2004 la campagne du démocrate Howard Dean.

Internet a déjà joué un rôle important lors de la campagne des élections parlementaires de novembre 2006. Une vidéo largement diffusée sur internet où l'on voyait le sénateur républicain de Virginie George Allen se moquer d'un jeune d'origine asiatique lui a sans doute coûté son poste. Pire pour Allen, un temps présenté comme un espoir républicain pour 2008, cette vidéo lui a sans doute barré à jamais la route à la Maison Blanche.

«La Toile est devenue plus puissante car de plus en plus d'Américains sont devenus internautes», affirme M. Trippi.

Internet est devenu la principale source d'information pour de nombreux Américains, indique plusieurs études d'opinion et cette tendance devrait s'accentuer d'ici 2008.

«En 2008, nous pensons qu'un nombre record de personnes utiliseront internet et compteront sur internet pour obtenir des informations politiques», a estimé Lee Rainie, directeur de l'institut Pew.

Julie Germany, vice-directrice de l'IPDI, un centre de recherche qui examine l'influence d'internet dans le monde politique, affirme que les candidats choisissent quant à eux d'utiliser internet pour apparaître en phase avec les dernières tendances technologiques.

«De plus en plus de candidats souhaitent apparaître comme les candidats de la modernité technologique», a-t-elle dit. «Quand des politiciens vont sur Second Life, ils bénéficient d'une large couverture médiatique et semblent être à la pointe de la technologie».

Toutefois, a-t-elle mis en garde, l'utilisation massive d'internet ne signifie pas que le succès est obligatoirement au rendez-vous.

«Une bonne campagne en 2008 ne devra pas seulement reposer sur la technologie. Elle devra s'appuyer sur l'ensemble des médias, ne pas négliger les réunions traditionnelles afin de toucher les gens», a ajouté Mme Germany.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer