Source ID:; App Source:

Internet va devancer les agents de voyages

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Désiront
La Presse

La firme de consultation PhocusWright prédit qu'Internet supplantera les agents de voyages traditionnels en 2007.

La proportion des produits de voyage vendus en ligne devrait alors atteindre 54 %. Par «produits de voyage», on entend aussi bien les billets d'avion que les réservations de chambres d'hôtel ou de voitures de location. Près des deux tiers (60 %) de toutes les réservations en ligne sont enregistrées aux États-Unis, pays où sont consommés la moitié de tous les voyages vendus dans le monde.

PhocusWright prévoit également que le volume des ventes réalisées en direct par les fournisseurs, c'est-à-dire les hôtels, les compagnies aériennes et les grossistes, dépasseront celles des grandes agences en ligne comme Expedia, Travelocity et Orbitz, qui accaparaient jusqu'ici les plus grosses parts de marché du secteur de la vente de voyages en ligne. Autre prédiction: le volume de réservations de chambres d'hôtel sur le Net dépassera pour la première fois celui des réservations de billets d'avion.

La semaine dernière, Air Canada annonçait que 58 % des réservations pour des vols intérieurs avaient été enregistrées en ligne, en novembre dernier. Selon le président du transporteur, Montie Brewer, il s'agissait d'un «record absolu pour les transactions sur le Web, qui est le canal de distribution le moins coûteux». Il soulignait également qu'il s'agissait du plus haut taux de réservations en ligne enregistré en Amérique du Nord par un grand transporteur.

En Europe, la compagnie à bas tarifs easyJet traite 75 % de ses réservations en ligne. Le reste transite par des centres d'appels.

Toujours en Europe, les voyagistes voient leurs ventes sur Internet augmenter. À tel point que les grossistes français envisagent maintenant de supprimer les commissions des agences de voyages, comme l'ont déjà fait les compagnies aériennes et les entreprises de location de voitures. Actuellement, 20 % des forfaits sont vendus en ligne en France, alors que les agences de voyages en écoulent 50 %. Le reste est vendu en direct par téléphone ou par les grandes surfaces comme Carrefour. En 2006, le Club Med a réalisé un chiffre d'affaires de 100 millions d'euros en ligne, sur un volume de ventes total de 1,7 milliard d'euros. Le président du Club, Henri Giscard d'Estaing, a estimé que les ventes en direct en ligne devraient progresser de 40 % en 2007.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer