Source ID:; App Source:

Cybercriminalité: un réseau de serveurs malveillants démantelé

L'élimination du réseau de zombies («botnet», en anglais)... (PHOTO THINKSTOCK)

Agrandir

L'élimination du réseau de zombies («botnet», en anglais) Beebone représente une première victoire pour le Joint Cybercrime Task Force.

PHOTO THINKSTOCK

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
LONDRES

Une nouvelle escouade de cyberenquêteurs a annoncé jeudi avoir neutralisé un réseau de serveurs malveillants qui avait pris le contrôle d'au moins 12 000 ordinateurs, principalement aux États-Unis.

L'élimination du réseau de zombies («botnet», en anglais) Beebone représente une première victoire pour le Joint Cybercrime Task Force, qui a été créé l'an dernier par la police fédérale américaine (le FBI), la National Crime Agency britannique, Europol et plusieurs autres agences policières internationales. Le Canada en fait aussi partie.

Un conseiller d'Europol, Raj Samani, a décrit à l'Associated Press un réseau très complexe techniquement, qui utilisait notamment un logiciel capable de se mettre à jour 19 fois par jour.

M. Samani affirme que Beebone était extrêmement sophistiqué. Le réseau reposait entre autres sur deux logiciels malveillants, chacun étant capable de télécharger l'autre, une protection si jamais l'un d'eux devait être effacé.

Aucune arrestation n'a encore été effectuée.

Un réseau de zombies décrit un réseau d'ordinateurs piratés que les cybermalfaiteurs utilisent pour propager des logiciels malveillants, vider des comptes bancaires et lancer des attaques informatiques.




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer