Source ID:; App Source:

Samsung en reconquête au congrès de Barcelone

L'enjeu est énorme pour Samsung qui a subi... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

L'enjeu est énorme pour Samsung qui a subi un véritable effondrement de ses ventes l'an passé. Selon le cabinet IDC, sa part du marché mondial est passée de 34 % début 2014 à 20 % au dernier trimestre et sa première place ne tient plus qu'à un fil face à l'américain Apple, qui sera comme à son habitude absent en Catalogne.

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Septime MEUNIER
Agence France-Presse
PARIS

Samsung, qui a vu en 2014 son statut de leader mondial du marché des téléphones multifonctions s'effriter sérieusement, sera très attendu lors du Congrès mondial de la téléphonie mobile qui s'ouvre lundi à Barcelone, où seront aussi scrutées les dernières tendances en matière d'objets connectés.

Le constructeur sud-coréen présentera dès la veille dans un hôtel de la cité catalane son nouveau produit phare, le Samsung Galaxy S6, et sa déclinaison probable, le Samsung Galaxy S6 Edge, une phablette qui devrait être doté d'un écran tactile aux bords incurvés.

L'enjeu est énorme pour Samsung qui a subi un véritable effondrement de ses ventes l'an passé. Selon le cabinet IDC, sa part du marché mondial est passée de 34 % début 2014 à 20 % au dernier trimestre et sa première place ne tient plus qu'à un fil face à l'américain Apple, qui sera comme à son habitude absent en Catalogne.

Le prix des deux appareils dévoilés dimanche pourrait être plus élevé que celui de leurs concurrents directs, l'iPhone 6 et l'iPhone 6 Plus, et être compris entre 749 euros et 1049 euros selon les versions.

Ce positionnement très «premium» serait une décision risquée pour Samsung, jusqu'à présent considéré comme meilleur marché qu'Apple avec des performances similaires.

Car, outre la marque à la pomme, le groupe doit aussi compter avec l'émergence de constructeurs chinois de plus en plus agressifs tels Xiaomi et Huawei, dont les produits vont de l'entrée de gamme jusqu'au haut de gamme.

Le salon se déroulera dans un contexte particulier, quelques jours après les révélations sur un piratage des clés de chiffrement de cartes SIM du fabricant Gemalto par les services de renseignement américain et britannique.

Le retentissement de cette affaire illustre, s'il en était besoin, l'importance qu'a pris la téléphonie mobile aujourd'hui, surtout depuis l'introduction des téléphones intelligents.

Un vrai enjeu économique

Selon Linda Sui, une analyste du cabinet Strategy Analytics, «le nombre de personnes qui possède un terminal de ce type est passé de 1,5 milliard en 2013 à 2,1 milliards en 2014», soit près d'un individu sur trois dans le monde.

«Le mobile a un tel impact transversal sur tous les secteurs de l'industrie qu'au final il est devenu un vrai enjeu économique de transformation des entreprises», de la publicité au commerce électronique en passant par la santé, souligne Thomas Husson, analyste chez Forrester.

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, sera d'ailleurs présent pour la deuxième année consécutive et prendra part à une conférence sur l'extension de la couverture internet dans le monde.

«On voit de plus en plus de patrons de sociétés, de dirigeants, de directeurs marketing et informatique, venir à Barcelone pour prendre le pouls des nouveautés», confirme Thomas Husson.

Le risque est en effet grand désormais d'être dépassé par un concurrent, parfois tout récent, à l'image des chauffeurs de taxi confrontés au rouleau compresseur Uber.

Organisé par la GSMA, association qui regroupe 800 opérateurs de télécommunications dans le monde, le Mobile World Congress 2015 sera aussi l'occasion d'aborder des thématiques comme le paiement mobile sans contact, les drones, la consolidation du secteur des télécoms en Europe ou encore la 5G.

«Pour notre dixième édition à Barcelone, on attend plus de 90 000 participants et des délégations venues de 160 pays», indique la directrice générale de la GSMA, Anne Bouverot.

Parmi les objets connectés, la catégorie des montres dites intelligentes semble la plus proche de décoller et de nombreux nouveaux produits sont annoncés de la part de Huawei, Asus, LG ou HTC.

Les voitures, cigarettes, vitrines ou même bouteilles de whisky connectées ne seront pas en reste, symbole de l'imminence de la prochaine révolution technologique induite par l'internet des objets.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer