Source ID:585117; App Source:cedromItem

L'iPhone comme carte de crédit

Contrairement à la plupart des technologies de paiement... (PHOTO STEPHEN LAM, REUTERS)

Agrandir

Contrairement à la plupart des technologies de paiement similaires, elle pourra aussi miser sur un niveau de sécurité accrue en intégrant au processus le lecteur d'empreintes digitales TouchID, présent sur l'iPhone 5S et les nouveaux iPhone 6.

PHOTO STEPHEN LAM, REUTERS

Pour l'instant, seuls les Américains pourront utiliser Apple Pay, un nouveau système de paiement axé autour de l'iPhone 6 et de l'Apple Watch.

Apple était jusqu'ici le seul des grands fabricants de téléphones intelligents à bouder la technologie NFC (communication en champ proche), dont l'un des attraits est de permettre le paiement en balayant rapidement un téléphone devant un terminal de paiement.

La technologie est très similaire à celle utilisée au Canada par Visa (payWave), MasterCard (PayPass) ou Interac (Flash).

L'entreprise a finalement décidé d'intégrer l'équipement nécessaire à ses deux nouveaux modèles d'iPhone et à sa nouvelle montre intelligente. En passant par cette dernière, la compatibilité avec le système Apple Pay s'étendra donc aussi aux modèles 5, 5C et 5S de l'iPhone.

Les réseaux de paiement Visa, MasterCard et American Express ont monté à bord du train d'Apple, tout comme les banques américaines Bank of America, Capital One Bank, Chase, Citi et Wells Fargo, qui traitent ensemble environ 83% des transactions par carte de crédit aux États-Unis, selon Apple.

Du côté des détaillants, Apple a annoncé l'appui de chaînes comme Subway, McDonald's, Macy's, Sephora, Staples, Walgreens et Disney, en plus de ses propres boutiques.

Pour l'instant, la technologie Apple Pay n'est destinée qu'au marché américain. Une porte-parole de l'entreprise au Canada a confirmé qu'il n'y avait pour le moment aucun plan d'expansion au nord de la frontière à annoncer.

Sécurité et confidentialité

Aux États-Unis, Apple pourra profiter d'un marché où l'adoption de ce type de technologie accuse un grand retard, particulièrement sur le Canada.

Contrairement à la plupart des technologies de paiement similaires, elle pourra aussi miser sur un niveau de sécurité accrue en intégrant au processus le lecteur d'empreintes digitales TouchID, présent sur l'iPhone 5S et les nouveaux iPhone 6. Le marchand lui-même n'aura plus accès au nom, au numéro de carte de crédit ou à son code de sécurité, ce qui devrait réduire les risques de fraude.

L'entreprise a par ailleurs assuré hier qu'Apple Pay ne lui permettrait pas d'accumuler quelque information que ce soit sur la nature, le lieu ou la somme des achats effectués par ses clients.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer