Source ID:; App Source:

Le site de Libération perturbé par une attaque informatique

Le site internet du journal a été bloqué... (Photo Thinkstock)

Agrandir

Le site internet du journal a été bloqué une vingtaine de minutes dans la nuit de mercredi à jeudi, après une première attaque par déni de services (saturation suite à un nombre anormalement élevé de requêtes).

Photo Thinkstock

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Libération a annoncé jeudi que son site internet était perturbé par une attaque informatique, précisant qu'une plainte contre X devait être déposée.

«Nous subissons une attaque informatique qui rend indisponible par intermittence les applications mobiles et certaines parties du site - notamment celles réservées aux abonnés», a indiqué Libération sur son site.

Le site internet du journal a été bloqué une vingtaine de minutes dans la nuit de mercredi à jeudi, après une première attaque par déni de services (saturation suite à un nombre anormalement élevé de requêtes).

Libération a annoncé qu'une plainte contre X devait être déposée jeudi.

L'attaque n'a pas été revendiquée. Sur son compte Twitter, le pirate informatique Grégory Chelli, qui a revendiqué plusieurs attaques contre le site de Rue89, a fait référence à l'attaque en cours contre Libération, sans affirmer en être l'auteur.

Ces dernières semaines, Libération lui a consacré plusieurs articles, dont certains signés sous un pseudonyme.

La semaine dernière, le site d'information Rue89 a porté plainte contre X après plusieurs attaques informatiques lancées contre son site internet, dont certaines avaient été revendiquées par Grégory Chelli, surnommé Ulcan.

La première attaque était survenue dans la foulée de la publication, mardi 29 juillet, d'un article consacré aux méthodes de ce pirate franco-israélien, qu'il avait qualifié de «mensonger».

Actif depuis plusieurs années sur internet, où il s'en prend aux sites pro-palestiniens, le pirate, qui affirme être basé à Ashdod (Israël), s'est fait connaître du grand public ces dernières semaines après une série d'attaques contre d'autres sites, dont ceux de plusieurs sections locales du Nouveau parti anticapitaliste (NPA).




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer