L'équipementier en télécoms finlandais Nokia a annoncé jeudi le rappel de 30 000 chargeurs de sa tablette Lumia 2520 à cause d'un risque d'électrocution.

Publié le 17 avr. 2014
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le chargeur, appelé AC-300 et «fabriqué par un fournisseur», a été vendu en Allemagne, en Autriche, au Danemark, aux États-Unis, en Finlande, en Grande-Bretagne, en Suisse et en Russie.

«La couverture plastique de la prise modifiable du chargeur pourrait se désolidariser et se détacher. Si elle le fait, certains composants internes présentent un risque d'électrocution s'il y a contact à un moment où la prise est branchée», a indiqué Nokia dans un communiqué.

Le groupe a indiqué que le problème avait été découvert lors d'un contrôle qualité et qu'aucun incident n'avait été rapporté à ce jour.

Il a invité les possesseurs de ce chargeur à ne plus s'en servir «jusqu'à nouvel ordre» et a expliqué qu'il cherchait «une solution avec tous ses fournisseurs» pour permettre aux possesseurs de Lumia 2520 d'avoir un chargeur sûr.

Nokia doit vendre à l'américain Microsoft avant la fin du mois sa division qui fabrique téléphones portables et tablettes. La Lumia 2520, lancée en novembre, est la première tablette fabriquée par l'ancien numéro un mondial des téléphones portables.