La société de téléphonie par internet (VoIP) Skype a annoncé jeudi le lancement d'une application d'appels vidéo pour les dernières versions de l'iPhone, l'iPad et l'iPod permettant de voir ses interlocuteurs sur l'écran de l'appareil.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'application, téléchargeable sur la boutique en ligne d'Apple, l'App store, fonctionne à la fois sur les réseaux WiFi et 3G.

Seules les dernières versions du populaire téléphone d'Apple, l'iPhone 4, et du baladeur multimédia iPod touch, disposent pour l'instant d'une caméra frontale permettant de se filmer tout en téléphonant. Les autres appareils se contentent donc de recevoir la vidéo de leur interlocuteur.

Skype affirme que la version précédente de son application pour iPhone, qui ne permettait que les appels vocaux, «est l'une des cinq applications gratuites pour iPhone les plus téléchargées en 2010, selon Apple», dans un communiqué.

Certains opérateurs de téléphonie mobile imposent des restrictions à l'usage de logiciels comme Skype, qui permettent de fait de contourner l'utilisation de leurs réseaux. Ils réservent cette possibilité aux forfaits les plus coûteux.

Plusieurs autres applications pour mobiles permettant de passer des appels vidéo via le WiFi ou une connexion 3G existaient déjà.

Celle développée par Apple, FaceTime, n'était toutefois compatible qu'avec l'iPhone 4, et ne permettait de dialoguer qu'avec d'autres propriétaires d'un iPhone 4, ou bien d'un ordinateur Mac.

Fring, une autre application gratuite de téléphonie par internet, qui propose aussi des appels vidéo, est également populaire, car elle permet de passer de nombreux appels gratuitement, même vers des postes fixes.

Skype n'a pas indiqué s'il allait développer des applications d'appels vidéo sur d'autres téléphones intelligents, qui fonctionnent avec les systèmes d'application Android, ou de Nokia par exemple.

La société basée au Luxembourg propose aux internautes connectés à son logiciel, par ordinateur ou mobile, de converser gratuitement.

La société vend aussi des appels pour des tarifs inférieurs à ceux des opérateurs, vers des postes fixes et mobiles, localement ou à l'international.

La société, cédée par le géant des enchères sur internet eBay en novembre 2009 pour quelque 2 milliards de dollars à un groupe d'investisseurs, a enregistré au premier semestre 2010 un chiffre d'affaires de 406 millions de dollars, en hausse de 24% sur un an.