Le gouvernement fédéral a donné son feu vert à la librairie électronique d'Apple après que la société lui eut fait plusieurs promesses, dont celle de faire la promotion de titres écrits par des auteurs canadiens.

LA PRESSE CANADIENNE

Selon le ministre du Patrimoine, James Moore, Apple a démontré que sa librairie virtuelle offrirait de nouvelles possibilités aux auteurs et aux éditeurs canadiens.

M. Moore a conséquemment conclu que la boutique électronique se traduirait par des avantages nets pour le Canada en vertu de la Loi sur Investissement Canada.

En plus de s'engager à promouvoir des livres canadiens en anglais et en français, Apple Canada a indiqué qu'il augmenterait l'accès aux oeuvres écrites ou publiées par des autochtones et qu'il offrirait une aide aux éditeurs canadiens pour simplifier le processus de création des livres électroniques.