Source ID:; App Source:

Des robots déambulent dans les allées du CES

AFP
Las Vegas

Dans les allées du Consumer Electronic Show de Las Vegas, «Rovio», un petit robot à roulettes de la taille d'un grille-pain filme en direct ce qui l'entoure et transmet sans fil ses images vers l'ordinateur portable de son maître.

Rovio côtoie au CES, qui s'ouvre officiellement lundi, des fauteuils de massage électroniques, des voitures intelligentes et autres milliers de nouveautés high-tech -- 27 000 en tout -- dont beaucoup seront dans le commerce dès cette année.

«C'est ici que se trouvent les gadgets, et tous ceux qui les aiment», explique à l'AFP Nate Nelson, de la société Zagg, en déballant des coques pour téléphones portables.

Davin Sufer, du groupe canadien WowWee, pilote son mini-robot «Rovio» parmi la foule pour montrer ses talents. «Il peut apprendre à connaître son chemin, et vous pouvez l'envoyer surveiller les enfants», assure M. Sufer. «Il y a un réel besoin de vidéo transmise depuis le domicile sur l'Internet», ajoute-t-il.

Le petit frère de Rovio, un robot à trois roues baptisé «Tri-bot», divertit les visiteurs en lançant des blagues et des bons mots.

«Les gens disent que les robots manquent de personnalité», plaisante Davin Sufer, «alors nous lui avons donné son petit caractère».

Non loin de là, les passants font la queue pour s'allonger sur un fauteuil à 4 000 dollars qui promet un «Human Touch» (toucher humain) pour un massage robotisé. Le fauteuil s'incline à l'horizontale et scanne le corps de son occupant pour déterminer quels muscles sont noués par le stress ou la fatigue. Une mécanique déclenche ensuite des mouvements de massage et de pression.

«Les gens voient enfin qu'une chaise peut être high-tech», commente à l'AFP Andrew Corkill, de la société Human Touch. «Il y a un robot dans ce fauteuil qui reproduit les mains et le savoir-faire d'un masseur professionnel».

Parmi les technologies sans fil, la société française Parrot propose de transmettre les musiques numériques partout dans la maison, au bureau, dans les voitures et même dans les casques de motos.

«Nous avons éliminé les disques compacts», relève Berthilde Goupy, de Parrot. «Pour nous, les CD sont morts».

La société américaine Celestron a utilisé la localisation par satellite pour fabriquer un viseur céleste, «SkyScout», que les astronomes amateurs peuvent pointer vers un ciel étoilé pour savoir le nom de l'étoile qu'ils regardent.

«Quand j'étais petit, je voulais un téléscope, mais je n'en avais pas; maintenant je n'en ai plus besoin», commente Victor Anicetu, de Celestron.

Plus terre-à-terre, le groupe australien MTech montre des appareils qui, jetés dans le réservoir d'une voiture ou d'un camion, peuvent accroître leur efficacité énergétique de 20%.

«Cela permet au carburant de beaucoup mieux brûler», promet George Souris, de MTech. «Cette année le CES passe au vert, nous voulons contribuer au mouvement».

Toujours côté voitures, le constructeur automobile Continental a lui sorti une technologie qui permet aux véhicules de connaître leur environnement et même de communiquer entre eux, pour aider les conducteurs à éviter les accidents.

Le CES 2008 vous intrigue? Suivez l'évolution de cette immense exposition, qui se déroule à Las Vegas, ici-même, sur Technaute.com:

- CES 2008: quoi de neuf en électronique?




Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer