Source ID:; App Source:

Grande-Bretagne: d'autres données perdues

AFP
Londres

Le gouvernement britannique s'est attiré mardi de nouvelles critiques sur sa gestion des données personnelles sensibles, après l'annonce que des renseignements concernant des prisonniers et automobilistes avaient été perdus ou envoyés à la mauvaise adresse.

Trois semaines après que le fisc eut reconnu avoir laissé s'évanouir dans la nature des données concernant 25 millions de personnes, deux cédéroms contenant les noms et adresses de quelque 6000 automobilistes nord-irlandais ont à leur tour été égarés par la poste.

Par ailleurs, la police a admis avoir expédié par erreur à une société privée des renseignements concernant des dizaines de prisonniers (noms, dates de naissance, casier judiciaire).

La porte-parole conservatrice aux Transports, Theresa Villiers, a reproché au gouvernement d'avoir «échoué à tirer les leçons» du scandale de novembre, malgré les vives critiques qui lui avaient alors été adressées.

Le fisc avait reconnu avoir perdu l'ensemble des fichiers d'allocations familiales du pays, incluant les noms, adresses et coordonnées bancaires des bénéficiaires.

À lire aussi :

- L'administration britannique cherche ses CD

- Angleterre: 25 millions de dossiers perdus




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer