Source ID:; App Source:

Le Japon veut des robots utiles

AFP
Tokyo

Le Japon, qui est devenu le premier fabricant de robots dans le monde, veut désormais tourner la page des robots gadgets et se consacrer à l'utilisation pratique des humanoïdes dans la vie de tous les jours.

Quelque 250 sociétés japonaises et étrangères sont présentes depuis mercredi au Salon international des robots 2007 à Tokyo, l'une des plus grandes expositions au monde qui se tient tous les deux ans dans la capitale japonaise.

En 2005, les sociétés japonaises avaient montré tout leur savoir-faire en matière de robots humanoïdes, allant du joueur de trompette au robot réceptionniste, qui avaient été les stars du dernier salon.

Mais cette année, la tendance n'est plus aux robots gadgets mais plutôt aux machines destinées à être utilisées dans la vie de tous les jours.

«Deux ans après la dernière expo, qui a montré ce que pourrait être la vie dans le futur avec des robots, il est temps de voir comment on peut les utiliser», a déclaré Shoichi Hamada, un des principaux responsables de l'Association japonaise de robots.

«Maintenant nous visons les applications pratiques des robots», a-t-il dit à l'AFP. «Beaucoup de sociétés ici sont capables de montrer au public ce que les robots peuvent faire à ce stade de la technologie.«

Les robots-gardes de sécurité exposés ici sont déjà utilisés dans le commerce au Japon, mais de nouveaux humanoïdes font leur apparition sur le marché.

«On peut enfin voir le bout du tunnel en matière d'utilisation pratique des robots», a expliqué Tatsuo Matsuzaki, un des responsables de la société Kokoro, qui présente un humanoïde capable d'exprimer la douleur et destiné à l'apprentissage des futurs dentistes.

«Actuellement, nous sommes dans une phase de transition entre un monde d'animation et celui plus réel de la vie avec les robots», a souligné M. Matsuzaki.

Le robot le plus célèbre du Japon est incontestablement Asimo, un humanoïde ressemblant à un astronaute fabriqué par Honda Motor, qui a été utilisé comme employé de bureau mais aussi lors de réceptions dans des ambassades japonaises où il peut, entre autres prouesses, lever son verre pour proposer un toast à l'assistance.

Les fabricants de robots sont convaincus que le Japon est un marché porteur, en raison du vieillissement rapide de sa population.

«Aider les personnes âgées est l'un des principaux objectifs des robots», a déclaré Kenji Kusunoki, de la société Kyokko Electric, qui présente au salon un capteur capable de prévenir à distance un robot en cas de besoin.

«La technologie des robots est très utile dans une société vieillissante», a-t-il ajouté. «Nous parvenons progressivement à savoir ce que pourraient et devraient faire des robots, et aussi ce que nous ne pouvons pas attendre d'eux».

A la veille de l'ouverture de l'exposition, les chercheurs japonais ont dévoilé mardi un nouvel humanoïde conçu pour participer aux tâches ménagères, en particulier au profit du troisième âge.

La créature, haute de 147 cm, a montré ses talents en aidant une personne âgée à sortir de son lit et à préparer le petit-déjeuner.

Les Japonais détiennent le premier rang mondial en matière de longévité, avec plus de 30.000 centenaires, un record attribué à une nourriture saine et un mode de vie actif.

M. Hamada ne pense pas toutefois qu'il faille s'attendre à un monde de science-fiction où les robots remplaceraient les humains au travail.

«Il y a certaines choses que les robots ne peuvent pas faire», a-t-il souligné. «Par nature, il y a des emplois que seuls des humains peuvent remplir, comme par exemple ceux impliquant un contact physique. Je pense que les robots et les humains finiront par partager des emplois.»




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer