Source ID:; App Source:

Oracle soupçonné de discrimination

AFP
Paris

L'éditeur américain de logiciels Oracle ferait preuve de discrimination dans la sélection des utilisateurs qui veulent télécharger gratuitement un de ses logiciels, dénonce le site internet PCInpact sous le titre «lutte contre le terrorisme ou délit de faciès?».

Pour accéder au logiciel de virtualisation Oracle VM, l'utilisateur doit fournir des données personnelles. Or, «si votre nom a des racines nord-africaines, comprendre arabes, vous êtes automatiquement soumis à une procédure de vérification qui a presque l'odeur d'un délit de faciès», écrit PCInpact.

«Par contre, si votre nom fleure bon les origines nord-américaines, le logiciel vous est servi sur un plateau», poursuit le site spécialisé qui a fourni comme nom successivement «Mohamed Ben Ibrahim» et «John Brown».

Une différence de traitement confirmée par des essais menés par une journaliste de l'AFP. Interrogé, Oracle n'était pas immédiatement disponible pour commenter l'information.

En revanche, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il passe le test avec succès, ironise PCInpact.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer