Source ID:; App Source:

Téléphonie IP sur cellulaires: pas au Canada

En lançant lundi son «Skypephone», le tout premier téléphone portable grand public capable d'utiliser à la fois les réseaux cellulaires payants et la téléphonie gratuite par internet (VoIP), le fournisseur britannique 3 pousse plus loin un nouveau modèle d'affaires hybride qui tarde à s'implanter au Canada.

Le Skypephone, vendu 50 livres au Royaume-Uni (l'équivalent d'environ 100$CAN), permet aux abonnés de faire avec leur portable 4000 minutes (67 heures) par mois d'appels totalement gratuits par l'entremise du réseau Skype.

En appuyant simplement sur une touche dédiée du nouvel appareil, ils peuvent entrer en contact avec n'importe quel autre des 245 millions d'utilisateurs de Skype, où qu'ils soient dans le monde, et évitent ainsi de gaspiller leurs précieuses minutes achetées auprès du fournisseur 3.

Par contre, dès qu'ils entrent en communication avec une personne non membre de Skype -qui utilise un portable normal ou une bonne vieille ligne terrestre, par exemple- le forfait cellulaire traditionnel s'applique.

Le coût pour utiliser le système hybride: acheter un minimum de 10 livres par mois de minutes de téléphonie cellulaire traditionnelle auprès de 3. Le fournisseur compte sur une croissance majeure de sa clientèle grâce à ce nouveau service pour compenser les pertes de revenu liées à l'utilisation gratuite de Skype.

Le Skypephone sera rapidement disponible dans neuf autres pays, dont l'Australie, l'Italie et la Suède. Il sera aussi éventuellement offert aux États-Unis, a affirmé le patron de Skype, Eric Lagier, lundi.

Chez nos voisins du Sud, le fournisseur T-Mobile offre déjà un service hybride comparable depuis juin 2007 -T-Mobile HotSpot@home- utilisant la téléphonie IP pour permettre à ses clients de réduire leur consommation de minutes cellulaires.

Grâce à un téléphone portable doté de capacités WiFi, les utilisateurs du service ont automatiquement accès à la téléphonie IP gratuite lorsqu'ils se trouvent à l'intérieur d'un réseau internet sans fil (à la maison, au bureau ou dans certains cafés ou restos munis de routeurs Wifi), et tombent en mode cellulaire lorsqu'ils ne sont plus à portée. La transition du Wifi au cellulaire se fait automatiquement, sans coupure lors d'appels, rendant l'abonnement à une ligne téléphonique terrestre quasi inutile. Le coût: 20$ par mois.

Fait à noter, la technologie hybride qu'offre T-Mobile a été développée par un consortium de fournisseurs incluant Rogers Wireless.

Contactée en début de semaine, l'entreprise torontoise n'a pas été en mesure d'indiquer si elle compte éventuellement offrir aux consommateurs canadiens le service hybride qu'elle a contribué à créer. Telus et Bell n'ont pas davantage été en mesure de se prononcer.

Seul Vidéotron, dont les intentions de bâtir son propre réseau cellulaire ont été maintes fois répétées et qui lance cette semaine un tout nouveau logiciel de téléphonie IP semblable à ceux de Skype et Vonage, s'est montré clairement intéressé à commercialiser une technologie hybride IP/cellulaire.

«Assurément, c'est quelque chose qui nous intéresse, a indiqué la directrice des communications, Isabelle Dessureault. Dans l'éventualité où nous allons de l'avant avec notre propre réseau, c'est un des modèles sur lesquels nous travaillerons en priorité.»

À lire aussi:

Un téléphone signé Skype




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer