Source ID:; App Source:

Microsoft corrige des failles dans Word et IE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Silicon.fr

Le bulletin mensuel, accompagné de son traditionnel lot de correctifs, est disponible. Quatre de ces bulletins sont jugés critiques par l'éditeur.

Ces mises à jour concernent aussi bien Vista (dans trois bulletins dont deux critiques) que XP. Globalement les correctifs s'appliquent à des vulnérabilités dans Office Word 2000, Windows, Internet Explorer 6 et 7, Outlook Express, Windows Mail et Office SharePoint Server 2007.

Le premier bulletin de sécurité MS07-055 corrige une vulnérabilité dans l'Afficheur d'images Kodak. Cette rustine «critique» corrige une faille signalée confidentiellement. Il existe une vulnérabilité d'exécution de code à distance dans la façon dont l'afficheur d'images Kodak, anciennement appelé afficheur d'images Wang, traite les fichiers image spécialement conçus.

Le deuxième correctif critique est le MS07-056. Il s'agit d'une mise à jour de sécurité pour Outlook Express et Windows Mail. Elle corrige une vulnérabilité signalée confidentiellement. La vulnérabilité permettrait l'exécution de code à distance en raison du traitement incorrect d'une réponse NNTP mal formée.

Troisième élément correctif proposé par Redmond, le bulletin de sécurité Microsoft MS07-057 qui est une mise à jour de sécurité cumulative pour Internet Explorer (939653).

Concrètement elle résout trois vulnérabilités signalées confidentiellement et une vulnérabilité révélée publiquement.

Enfin, dernier correctif «critique», le bulletin MS07-060 qui s'attaque à une vulnérabilité dans Microsoft Word qui pourrait permettre l'exécution de code à distance si un utilisateur ouvre un fichier Word spécialement conçu avec une chaîne de caractères mal formée.

Deux bulletins jugés importants

MS07-058 concerne une vulnérabilité dans RPC qui permettrait un déni de service. Cette mise à jour de sécurité de niveau «important» corrige une vulnérabilité signalée confidentiellement. Le risque de déni de service existe dans la fonction d'appel de procédure distante (RPC) liée à une défaillance de communication avec le fournisseur de services de sécurité NTLM lors de l'exécution de l'authentification de requêtes RPC.

Pour conclure, Microsoft propose un dernier correctif, MS07-059. Il procède à la correction d'une vulnérabilité dans Windows SharePoint Services 3.0 et Office SharePoint Server 2007 qui pourrait entraîner une élévation de privilèges dans le site SharePoint (942017). Cette mise à jour de sécurité résout une vulnérabilité signalée publiquement dans Microsoft Windows SharePoint Services 3.0 et Microsoft Office SharePoint Server 2007. La faille pourrait permettre à un attaquant d'exécuter du script arbitraire, ce qui pourrait entraîner une élévation de privilèges dans le site SharePoint, par opposition à une élévation de privilèges dans l'environnement du poste de travail ou du serveur.




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer