Source ID:; App Source:

Sirius: de plus en plus d'adeptes

Michel Truchon
Le Soleil

D'abord simple gadget accueilli avec plus de scepticisme que d'enthousiasme, la radio par satellite gagne du terrain au fur et à mesure que la technologie s'améliore et que les fournisseurs raffinent leurs services et leurs appareils.

«Ce qui pousse les gens à se mettre à l'écoute de la radio transmise par satellite, c'est l'immense choix de stations et de genres musicaux et la facilité d'utilisation des appareils», constate Alexandre Audy, de la section informatique de La Clef de Sol à Québec.

L'engouement pour la radio des étoiles est du même genre que celui pour la musique compressée et aussi fort que celui qu'on a connu au début de la course aux lecteurs MP3, ajoute le conseiller.

Il faut dire que le menu est plus qu'intéressant. La musique par satellite offre, au départ, un choix qu'on n'avait jamais vu. Tous les genres de musique, d'émissions d'affaires publiques, d'humour, d'information et de services publics se trouvent au détour d'un simple clic.

Le plus beau, c'est qu'elles sont accessibles au moyen d'appareils qui ont cessé de coûter les yeux de la tête, avec un abonnement d'une quinzaine de dollars par mois, sans engagement. On trouve tous les genres de lecteurs : portables, en forme de minichaînes (139 $) ou pour l'auto, à des prix allant de 70 $ à 130 $.

Le plus polyvalent est le Stiletto 100 (399 $ avec la trousse pour voiture), un appareil de la grosseur d'un téléphone cellulaire au design éclaté avec sa molette en forme de haut-parleur, qui offre une excellente réception et une belle qualité de son.

Le Stiletto s'utilise tant comme appareil mobile que comme radio de maison et peut aussi aller dans la voiture, avec sa station d'accueil. C'est non seulement un récepteur avec possibilité de rembobinage immédiat, mais un enregistreur pour la radio, avec sa mémoire flash de 2 Go. On peut aussi écouter la radio Internet et stocker des fichiers MP3 ou WMA en passant par l'ordinateur.

L'autre modèle le plus en demande est le Starmate 3 (99 $) pour la voiture. Sa simplicité d'utilisation est enfantine : il suffit de déployer le fil d'antenne, de brancher l'appareil dans l'allume-cigarettes (qui sert enfin à quelque chose...) et de le synchroniser avec l'auto-radio.

Il existe également un émetteur en WiFi, qui élimine l'antenne.

Le seul défaut de la radio par satellite, c'est qu'il y a parfois des hésitations dans le signal et que dans les grandes villes - dans le métro par exemple - il n'est pas rare d'être coupé du satellite. C'est à ce moment que les fonctions d'enregistrement du Stiletto se révèlent pratiques.

Une fois que les faiblesses auront été corrigées, la limite sera le ciel. On comprend pourquoi la radio traditionnelle en arrache de plus en plus...




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer