Source ID:; App Source:

Michael Dell a du pain sur la planche

Bloombeg
La Presse

Michael Dell, qui a créé l'une des plus importantes entreprises d'ordinateurs personnels depuis sa chambre dans une résidence universitaire, est susceptible de se rendre compte que ce sera aussi difficile de rebâtir sa société.

C'est que le fondateur et président de Dell Inc. a repris les rênes de sa compagnie mercredi dernier après avoir congédié le successeur qu'il avait lui-même choisi, Kevin Rollins, moins de trois ans après lui avoir laissé la direction de l'entreprise.

M. Dell aura maintenant pour tâche de reprendre à Hewlett-Packard le titre de premier vendeur de PC dans le monde et de requinquer la croissance des bénéfices.

Dell a fait savoir que les résultats du trimestre terminé en janvier seront inférieurs aux estimations des analystes. Ce sera la troisième fois en quatre trimestres.

«Ce ne sera pas facile», croit Christopher Meeker, un analyste de Farr Miller & Washington, à Washington, qui possède 350 000 actions de Dell. «J'ignore s'il est plus difficile de rebâtir une entreprise dont les revenus sont de 40 milliards US à 50 milliards US que de lancer une entreprise depuis sa chambre, mais les données économiques sont très différentes maintenant», ajoute-t-il.

Le fait de ne plus occuper la tête au chapitre des ventes de PC n'est pas le seul problème que M. Dell, 41 ans, doit régler. Ainsi, le gouvernement américain mène une enquête sur la comptabilité de la compagnie de Round Rock, au Texas. En outre, les marges de profit ont diminué parce que l'entreprise a dû abaisser ses prix pour reprendre des parts de marché.

Et Dell a du mal à redorer son image auprès des clients américains parce que son mauvais service les a incités à abandonner la marque.

Mercredi, cependant, le titre a rebondi d'une proportion qui a atteint 5,3 % pendant un moment, les investisseurs faisant le pari que M. Dell sera capable de relancer son entreprise.

D'autres fondateurs de sociétés ont déjà connu du succès dans le passé. Ainsi, l'action de Charles Schwab Corp. a plus que doublé depuis le retour de Charles Schwab en juillet 2004 et le titre de Apple Inc. s'est apprécié par 15 fois depuis que le cofondateur Steve Jobs a repris le poste de PDG en 1997.

L'annonce du retour de M. Dell à la tête de son entreprise a incité Merrill Lynch à revoir à la hausse sa recommandation touchant le titre de l'entreprise et la maison de courtage suggère maintenant d'acheter l'action de Dell.

«Nous avons toujours été une entreprise capable de relever les défis et de saisir les occasions», soulignait M. Dell mercredi dans une vidéo préparée à l'avance. «Je suis très emballé à l'idée de redevenir PDG, disait-il. Je sens la même sorte d'énergie et d'élan que lorsque nous avons fondé l'entreprise en 1984.»

M. Dell devra expliquer en détails comment il compte s'y prendre pour régler les problèmes lui-même, indiquent des analystes. Il a cédé le poste de PDG à M. Rollins en 2004, partageant un bureau avec l'ancien consultant de Bain & Co. et rappelant constamment aux critiques que les deux hommes dirigeaient l'entreprise de concert.

«Nous ne croyons pas que ce soit la solution miracle pour tout arranger», estime pour sa part Lou Miscioscia, un analyste de Cowen & Co., à New York. «Ils ont partagé un bureau et ont pris de nombreuses décisions ensemble», dit-il.

Au cours de la dernière année, ces décisions ont surtout porté sur la manière de reprendre des clients. Dell a présenté des résultats inférieurs aux prévisions pendant deux trimestres de suite, fait état de la plus faible croissance des ventes en quatre années, annoncé le rappel de 4,1 millions de batteries d'ordinateurs portables et consacré 150 millions US à l'amélioration du service à la clientèle.

En septembre dernier, MM. Rollins et Dell ont fait connaître leur projet «Dell 2.0», leur plan pour examiner tous les aspects de l'entreprise et pour effectuer tous les changements nécessaires pour faire mousser les ventes et les bénéfices.

«Nous avons des atouts formidables au sein de cette entreprise, a dit M. Dell mercredi. Certains d'entre eux ont été masqués dernièrement et notre défi consiste à les dévoiler.»

À lire aussi:

- Le fondateur de Dell revient aux commandes




la boite: 4391933:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer