L'ancienne vedette de patinage artistique, le Canadien Elvis Stojko, a vertement critiqué les notes octroyées lors du programme libre masculin aux Jeux de Vancouver.

Mis à jour le 19 févr. 2010
LA PRESSE CANADIENNE

Stojko, trois fois champion du monde et double médaillé d'argent aux Jeux olympiques, a qualifié de «ridicule» la décision des juges de donner la médaille d'or à l'Américain Evan Lysacek en dépit de la performance du Russe Evgeni Plushenko.

Dans une chronique parue sur Yahoo! Sports intitulée «Le soir où ils ont tué le patinage artistique», Stojko a aussi affirmé que l'Union internationale de patinage avait éliminé le risque du patinage artistique, ce qui lui donne la nausée.

Le quadruple saut réussi par Plushenko n'a pu lui permettre de remporter l'or.

Le Canadien Patrick Chan, qui a dû se contenter de la cinquième place, s'est dit «vraiment consterné» par la critique formulée par Stojko. Selon lui, Lysacek est digne de la médaille d'or puisqu'il a réussi deux excellents programmes.

Chan croit que Stojko doit être frustré parce que sa génération était plus concentrée sur les sauts. Il a ajouté que le nouveau système de notation permettait aux patineurs de présenter un programme plus équilibré.

Stojko a aussi écrit qu'il allait dorénavant regarder le hockey, un sport qui «permettait à ses athlètes de pousser leurs limites - un vrai sport».