(Paris) Le président de la Fédération internationale d’athlétisme Sebastian Coe doute que le Comité international olympique (CIO) puisse trouver une nouvelle date pour les Jeux de Tokyo en 2021 « qui puisse satisfaire chaque sport », a-t-il déclaré vendredi.

Agence France-Presse

« Les différents sports ont clairement exposé leurs problèmes de calendriers à des moments particuliers de l’année. On ne va probablement pas trouver une solution qui puisse satisfaire chaque sport, a expliqué Sebastian Coe lors d’un point presse. Il va falloir de la flexibilité pour les deux prochaines années. »

Depuis l’annonce mardi du report des Jeux olympiques de Tokyo à 2021 en raison de la pandémie de coronavirus, le sport mondial est dans le flou quant à son calendrier de la saison prochaine, dépendant des Jeux pour de nombreuses disciplines.

La FIA s’est par exemple déclarée prête à repousser en 2022 ses Championnats du monde prévus à Eugene (États-Unis) en août l’été prochain.

« Il y a clairement une demande –qui a été entendue– pour que cette décision soit prise le plus rapidement possible, les athlètes et les fédérations ont besoin de clarté », a ajouté le président de l’instance, alors que le CIO et les 32 fédérations internationales étaient réunis en téléconférence jeudi.

« Nous pourrons construire (le calendrier) autour de la décision quand elle sera prise. »

Le CIO et le gouvernement japonais ont convenu mardi du report des Jeux en 2021 au plus tard à l’été, laissant ouverte la possibilité d’une organisation des JO au printemps.