(Paris) La N.2 mondiale Simona Halep s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de Roland-Garros à toute vitesse, en 54 minutes, aux dépens de l’Américaine Amanda Anisimova (29e) en deux sets 6-0, 6-1 vendredi.

Agence France-Presse

Sous le toit du court central, Halep a ainsi pris une revanche éclatante sur sa cadette de dix ans, qui l’avait privée de dernier carré en 2019.

Si la Roumaine s’est montrée solide, avec 72 % de première balle et 15 coups gagnants pour seulement 7 fautes directes, sa jeune adversaire américaine (19 ans) s’est sabordée toute seule en commettant 32 fautes directes.

Anisimova n’avait pourtant laissé échapper que quatre jeux au cours de ses deux premiers tours.

« J’ai vraiment joué un bon match, j’ai été très agressive, je voulais vraiment mieux jouer que l’année dernière, et j’ai réussi à le faire », s’est félicitée la joueuse roumaine.

Halep, sacrée sur la terre battue parisienne en 2018, sera opposée à la jeune Polonaise Iga Swiatek (57e) pour une place en quarts de finale.

Caroline Garcia surprend Elise Mertens

La Française Caroline Garcia (45e) s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de Roland-Garros en renversant la Belge Elise Mertens (20e) en trois manches 1-6, 6-4, 7-5 vendredi.

PHOTO GONZALO FUENTES, REUTERS

La Française Caroline Garcia après sa victoire sur la Belge Elise Mertens.

Garcia (26 ans) défiera la N.5 mondiale Elina Svitolina pour une place en quarts de finale. Il s’agit du premier huitième de finale de la Française en Grand Chelem depuis plus de deux ans.

Son meilleur résultat en tournoi majeur est un quart de finale à Roland-Garros en 2017.

Trevisan en 8e de finale en sauvant deux balles de match

L’Italienne Martina Trevisan, 159e mondiale et issue des qualifications, s’est qualifiée pour le premier huitième de finale en Grand Chelem de sa carrière à Roland-Garros en écartant deux balles de match contre la Grecque Maria Sakkari (20e), battue 1-6, 7-6 (8/6), 6-3.

À 26 ans, Trevisan ne joue que son deuxième tableau principal en Grand Chelem. Elle avait perdu d’entrée face à Sofia Kenin, future lauréate, aux Internationaux d’Australie en janvier. L’Italienne n’avait jusque-là jamais remporté la moindre manche face à une adversaire du top 50.

Sakkari a mené 6 points à 4 dans le jeu décisif de la deuxième manche avant que la partie ne lui échappe.

Trevisan, tombeuse de l’Américaine Coco Gauff au tour précédent, défiera la N.8 mondiale Kiki Bertens pour une place en quarts de finale.