Rudy Camacho a tout fait pour son club, mercredi soir. Il a marqué. Il a sauvé les meubles en défense. Et le CF Montréal a fait match nul 1-1 face à Orlando City SC, en Floride.

jean-françois Téotonio
jean-françois Téotonio La Presse

Le Bleu-blanc-noir quitte donc la chaleur floridienne avec un point crucial dans la course aux séries éliminatoires dans l’Est. Il a gagné un rang, se hissant à la 6position avec 42 points.

Et il pourra remercier son valeureux défenseur central. Celui-ci a frustré toute la soirée les attaquants d’Orlando, poussifs au possible.

Camacho était déjà l’homme du match pour Montréal après une première mi-temps solide dans sa zone. Mais voilà qu’à la 52minute, il sortait la tête pour égaliser la marque. Djordje Mihailovic, sur le corner, obtenait sa 15passe décisive de la saison.

PHOTO NATHAN RAY SEEBECK, USA TODAY SPORTS

Djordje Mihailovic (8) et Rodrigo Schlegel (15)

« On avait bossé les coups de pied arrêtés » à l’entraînement, a commenté Camacho après la rencontre. « On savait qu’il y avait cet espace au premier poteau. Djordje la met super bien. Je suis arrivé dans le bon timing, c’était parfait, c’était ce qu’on voulait faire. »

Mihailovic a lancé en souriant qu’« avant le début de la saison, je voulais 10 passes et 5 buts. Si je marque un but de plus, je serai heureux ».

« Mon rôle dans l’équipe est simple, continue-t-il. […] J’aime mieux faire des passes que marquer des buts, mais peut-être que je devrais commencer à tirer plus souvent. »

Cette égalisation était le résultat d’un changement astucieux de Wilfried Nancy. L’entraîneur avait aligné trois milieux de terrain en début de match. Mais le trio de Matko Miljevic, Joaquín Torres et Djordje Mihailovic a eu de la difficulté à s’imposer devant la défense teigneuse d’Orlando.

C’était « prévu », a révélé l’entraîneur Wilfried Nancy en visioconférence.

Le plan était de ne jouer qu’avec des milieux de terrain pour essayer d’avoir la maîtrise. […] Avant le match, j’avais prévu avec mon staff que Sunusi [Ibrahim] rentre pour justement profiter du travail de la première mi-temps.

Wilfried Nancy, entraîneur-chef du CF Montréal

Ibrahim a donc remplacé Miljevic à la mi-temps. Dès la 46e minute, l’attaquant se faisait voler un but certain, à bout portant, par le gardien péruvien Pedro Gallese.

« Ce n’est pas l’entrée de Sunusi qui a bonifié l’équipe. Ce qui a fait la différence, c’est qu’on a réussi à trouver Djordje et Mathieu [Choinière] dans les espaces. C’est pour ça qu’on a été capables de s’installer et de les mettre en danger pour qu’après, Sunusi fasse les courses en profondeur. »

Lorsque Chris Mueller a fait 1-0 à la 45e, sur un beau centre de Ruan de la droite profonde, il venait tout de même confirmer la tendance de la première période. Orlando avait tenté huit tirs contre zéro pour Montréal.

« Je regardais ma montre à un moment, on était à 25 minutes et on prenait des rafales, raconte Nancy. On n’arrivait pas à casser leur dynamique. »

« Chapeau aux mecs. En deuxième mi-temps, ils sont sortis grand. »

Camacho, un nouveau général ?

Orlando a continué de chasser la victoire en deuxième période. Visiblement, les Lions voulaient venger cette dure défaite de 4-2 subie lors de la dernière visite des Montréalais, le 15 septembre.

Et c’est encore Camacho qui s’est imposé pour les en empêcher. À la 76e, il a levé sa jambe au centre de la surface de réparation pour éviter que les Floridiens de reprennent les devants.

« Rudy a fait de très bons matchs, il est très bon cette année, a commenté Nancy. Il nous apporte sa sérénité avec le ballon. Je lui demande des choses qui ne sont pas faciles. »

PHOTO NATHAN RAY SEEBECK, USA TODAY SPORTS

Les célébrations d’avant-match ont été marquées par un feu d’artifice.

« Il nous apporte aussi son leadership derrière. C’est lui qui guide les autres joueurs autour de lui pour essayer de remonter le bloc le plus haut possible, quand on peut. »

Camacho était quant à lui satisfait du travail de son corps défensif.

« Que ce soit moi ou toute l’équipe, on a fait un gros match défensif, a estimé le défenseur central. Défensivement, on a fait notre job. »

« Depuis le début de saison, on montre le caractère qu’on a. […] Le coach laisse tout le monde concerné. L’état d’esprit est magnifique. On se bat comme on peut et on va continuer à le faire. »

Romell Quioto, Victor Wanyama et Lassi Lappalainen étaient encore absents pour cette rencontre, blessés. Aljaž « Kiki » Struna avait été inséré dans la formation en remplacement du défenseur Joel Waterman, suspendu après une accumulation de cartons jaunes.

Le CF Montréal est donc passé devant le D.C. United au classement, alors que celui-ci s’est incliné 3-2 face à la Nouvelle-Angleterre mercredi soir. Atlanta United a fait match nul contre New York City FC, ce qui le place à un seul point devant Montréal au cinquième rang.

Les hommes de Wilfried Nancy se dirigent maintenant vers la métropole canadienne pour y affronter le Toronto FC, samedi à 19 h 30. Montréal et Orlando recroiseront quant à eux le fer lors du tout dernier match de la saison, le 7 novembre au stade Saputo.