(Barcelone) Lionel Messi est sur le point de disputer son 45e — et peut-être dernier — « clásico » contre le Real Madrid.

Joseph Wilson
Associated Press

Le statut de vedette de l’attaquant de Barcelone, dont le contrat expire cet été, s’est bâti autour de nombreux titres et records, ainsi que sur ses exploits dans le cadre de l’une des plus grandes rivalités du football.

Mais même l’entraîneur du Real, Zinedine Zidane, ne souhaite pas que le match de samedi soit la dernière occasion pour Messi de tourmenter Madrid.

« Je ne veux pas que ce soit le dernier “clásico” pour Messi, a avoué Zidane, vendredi. J’espère qu’il restera à Barcelone. Il est bon là-bas et c’est aussi bon pour le championnat espagnol. Nous savons à quel point c’est un bon joueur. »

Messi, qui aura 34 ans en juin, a été frustré dans sa tentative de quitter Barcelone l’été dernier. Il a expliqué en décembre qu’il déciderait de son avenir à la fin de sa saison et qu’il était libre comme l’air de quitter s’il le voulait. Depuis lors, Joan Laporta est revenu aux commandes en tant que président du club dans le but de convaincre Messi de signer un autre contrat, mais le joueur reste muet à ce sujet.

Messi a marqué dans un « clásico » 26 fois — un record — en commençant par son premier tour du chapeau pour Barcelone à 19 ans lors d’un match nul de 3-3 contre le Real en 2007.

Pendant une décennie, le sextuple vainqueur du Ballon d’Or s’est nourri de sa rivalité personnelle avec Cristiano Ronaldo, les deux grandes vedettes échangeant des buts et des performances remarquables pour mener leur équipe.

Mais depuis que Ronaldo est parti pour la Juventus en 2018, Messi n’a pas réussi à marquer lors de six matchs consécutifs contre Madrid.

L’entraîneur de Barcelone, Ronald Koeman, espère que Messi pourra mettre fin à cette disette et remporter une victoire qui hisserait son équipe à la première place avant que le meneur actuel, l’Atlético Madrid, ne visite le Real Betis, dimanche. Après ce week-end, il restera huit manches à la saison.

« J’espère que Messi pourra se révéler décisif, car nous avons besoin de lui pour jouer à son meilleur niveau et pour que le Barça montre également son meilleur visage, a dit Koeman. Pour notre attaque, notre jeu de passes et pour créer des chances de marquer, nous avons besoin de Leo. »

Messi mène la ligue avec 23 buts cette saison. Après un départ timide sous Koeman, Barcelone a trouvé son rythme et est invaincu en 19 matchs consécutifs, dont une séquence de neuf victoires consécutives à l’étranger en championnat.

Alors que les défenseurs Gerard Piqué et Sergi Roberto se sont rétablis de leur blessure à temps pour faire partie de la formation de Barcelone, Messi affrontera une défense madrilène privée de ses deux défenseurs centraux.

Sergio Ramos est blessé à la jambe, tandis que Raphael Varane s’isole après avoir reçu un test positif au coronavirus. À leur place, Zidane pourrait déléguer Nacho Fernández et Éder Militão, qui ont bien rempli ce rôle mardi lors d’une victoire de 3-1 contre Liverpool en quarts de finale aller de la Ligue des champions.

« Ramos et Varane sont des défenseurs importants, et l’un d’entre eux (Ramos) est leur capitaine et leur donne le leadership sur le terrain, mais ils ont montré contre Liverpool qu’ils ont d’autres joueurs qui peuvent prendre la relève », a déclaré Koeman.

Pour Karim Benzema, qui mène Madrid avec 18 buts en championnat, la clé sera de savoir quelle équipe peut dominer en possession du ballon et appliquer la pression la plus efficace sans lui.

« Quand on presse, on doit tout faire, a noté l’attaquant français. Et quand nous avons le ballon, nous devons développer de bonnes possessions, car ils n’aiment pas courir après le ballon. »

Madrid, le champion en titre de la ligue, se présente pour ce match dans son stade Alfredo Di Stéfano à la troisième place du classement, à trois points de l’Atlético et à deux points de Barcelone.