L’ex-joueuse québécoise Rhian Wilkinson a annoncé qu’elle quitte son poste d’entraîneuse chez Canada Soccer.

Neil Davidson
La Presse Canadienne

La femme âgée de 38 ans agissait récemment à titre d’adjointe au sein de l’équipe nationale féminine, et d’entraîneuse des équipes des moins de 17 et 20 ans.

Wilkinson, qui est originaire de Baie-d’Urfé, a indiqué qu’elle quittait « le cœur lourd ». Elle faisait partie de la liste des candidates pour le poste d’entraîneuse de l’équipe nationale féminine qui a été octroyé à Bev Priestman vers la fin de l’année dernière, après le départ de Kenneth Heiner-Moller pour son Danemark natal.

L’ex-joueuse canadienne, qui habite maintenant à North Vancouver, a représenté le pays 181 fois sur la scène internationale entre 2003 et 2017. Elle a marqué sept buts et ajouté 23 mentions d’aide à sa fiche en cours de route.

Wilkinson a participé à quatre Coupes du monde de soccer féminin, trois tournois olympiques et décroché des médailles dans chacun de six tournois de la Concacaf et des trois Jeux panaméricains auxquels elle a participé.