Le jeune joueur vedette du Bayern Munich, Alphonso Davies, qui s’est illustré sur les plus grandes scènes du soccer en 2020, est le lauréat du prix Lionel Conacher en tant qu’athlète masculin de l’année de La Presse Canadienne.

Neil Davidson
La Presse Canadienne

Davies, qui a eu 20 ans le 2 novembre, a été salué sur la planète football pour sa vitesse et ses qualités athlétiques alors qu’il a aidé le Bayern à empiler les trophées. Davies et le redoutable club allemand ont remporté la Ligue des champions, le titre de la Bundesliga, la Coupe d’Allemagne et la Supercoupe de l’UEFA en 2020.

Sur le plan individuel, le défenseur latéral gauche a été nommé la recrue de la saison en Bundesliga pour 2019-2020 et élu au sein de l’équipe FIFPRO World 11 par ses pairs, devenant ainsi le premier nord-américain à faire partie de l’équipe masculine d’étoiles. Il est aussi le troisième joueur le plus jeune de l’histoire à être élu au sein de la formation, après le défenseur néerlandais Matthijs de Ligt et l’attaquant français Kylian Mbappe.

« C’est une année fantastique pour Alphonso, a reconnu l’entraîneur du Canada John Herdman. Il a arboré le drapeau du Canada, il s’est révélé une lueur d’espoir dans le paysage sportif à un moment où nous avions vraiment besoin d’éléments positifs.

« Et les récompenses sont bien méritées. Il accomplit des choses au plus haut niveau du football mondial… Et il est Canadien, d’Edmonton. Je pense que pour nous tous, c’est quelque chose dont nous pouvons être fiers. Et pour ces jeunes joueurs, c’est un rappel que tout est possible pour un Canadien. »

Davies a reçu 35 des 67 votes au scrutin mené auprès des directeurs, journalistes et commentateurs sportifs du pays.

« Un Canadien au sommet du soccer mondial ? Ça ne peut pas être plus simple (comme choix) », a résumé Jeff Day, directeur des pages sportives au Hamilton Spectator.

« Moins de deux ans après sa dernière présence avec les Whitecaps de Vancouver, Alphonso Davies a montré l’étendue de son talent sur la scène mondiale dans le sport le plus populaire de la planète, se moquant de la défensive de Barcelone à un certain moment en quart de finale alors que le Bayern Munich voguait vers une victoire en Ligue des champions pour réaliser un triplé historique », a ajouté Paul Attfield, journaliste au Globe and Mail.

Davies est le premier joueur de soccer à remporter le prix Lionel Conacher, imitant des icônes du sport canadien comme Wayne Gretzky, Mario Lemieux, Gordie Howe, Donovan Bailey et Ferguson Jenkins.

« Beaucoup d’excellents athlètes canadiens l’ont gagné, alors c’est un honneur d’être le premier joueur de soccer à le faire », a avoué Davies à La Presse Canadienne par courriel.

Le joueur de ligne Laurent Duvernay-Tardif des Chiefs de Kansas City, vainqueur du Super Bowl en février avant de faire l’impasse sur la saison 2020 de la NFL pour se consacrer à la lutte contre la pandémie de COVID-19, a terminé deuxième au scrutin avec 25 votes. Le garde Jamal Murray des Nuggets de Denver est le seul autre à avoir obtenu plusieurs votes (trois).

Le choix de Davies permet au soccer canadien de faire une razzia des honneurs individuels décernés par La Presse Canadienne. Lundi, la capitaine Christine Sinclair a remporté le prix Bobbie Rosenfeld décerné à l’athlète canadienne féminine par excellence.

L’équipe de l’année sera dévoilée mercredi.

Fierté et passion

Sinclair, âgée de 37 ans, est depuis longtemps la figure de proue du soccer canadien. Davies n’a pas mis de temps à la rejoindre au sommet.

Herdman estime que Davies et Sinclair partagent plus que le simple talent.

« Le trait de caractère qu’ils ont en commun, c’est l’humilité, a noté Herdman. Mais quand ils sont sur le terrain, ils sont intenses, de fiers porte-étendard de ce maillot et de ce pays. Vous le voyez dans leurs efforts, dans leur désir de gagner et dans la passion avec laquelle ils jouent. »

C’est tout à l’honneur de Davies d’avoir atteint ce statut sur le terrain au cours d’une année aussi difficile.

« Cela n’a pas toujours été facile cette année, pas seulement pour moi, mais pour beaucoup de gens, a indiqué Davies. Plusieurs se retrouvent dans des situations beaucoup plus difficiles que moi et j’ai beaucoup de chance d’être là où je suis, alors j’essaie de m’en souvenir et de rester humble chaque fois que les choses se compliquent.

« Jouer au football a toujours été un exutoire pour moi. Le fait d’être capable de m’entraîner et de disputer des compétitions m’a vraiment aidé, et j’espère que tout ce que nous avons accompli au Bayern a contribué à apporter de la joie dans la vie des gens. »

Davies a également été choisi le joueur masculin de l’année par Soccer Canada et il a été co-lauréat avec Duvernay-Tardif du trophée Lou Marsh, présenté par le Toronto Star à l’athlète canadien de l’année.

En juin, Davies a été chronométré à 36,51 km/h en première demie d’une victoire contre le Werder Brême, selon la Bundesliga. Cette marque a effacé la vitesse la plus rapide de l’histoire de la ligue (36,19 km/h par Achraf Hakimi de Dortmund) depuis que cette statistique est compilée en 2011.

Le vétéran attaquant du Bayern Thomas Mueller a surnommé Davies « le Road Runner du FC Bayern », en référence au célèbre oiseau du dessin animé.

Séquence mémorable

En août, Davies s’est à nouveau illustré lors de la raclée de 8-2 du Bayern contre Barcelone lors d’un match en Ligue des champions à Lisbonne. Davies a préparé le cinquième but du Bayern à la 63e minute à la suite d’une course sensationnelle sur le flanc gauche.

Le Canadien, connu sous le nom de Phonzie, a échappé à trois joueurs du Barça, laissant l’international portugais Nelson Semedo dans son sillage avant de passer devant plusieurs autres défenseurs dans la surface de réparation et d’envoyer une passe parfaite à Joshua Kimmich.

« Le meilleur arrière gauche du monde ! » a écrit l’internationale canadienne Ashley Lawrence sur Twitter.

Avec son air enjoué, Davies a gagné une légion d’admirateurs sur les réseaux sociaux avec 3,3 millions d’abonnés sur Instagram, trois millions sur TikTok et 239 300 sur Twitter.

Le Bayern a récompensé Davies en avril en lui offrant une prolongation de contrat jusqu’en juin 2025.

« Alphonso Davies est un joueur qui a déjà atteint un haut niveau de performance à un jeune âge et qui a en même temps encore un grand potentiel de développement, a déclaré Oliver Kahn, membre du conseil d’administration et ancien gardien vedette du Bayern. Quiconque peut constamment jouer au plus haut niveau au FC Bayern à un si jeune âge peut avoir une belle carrière devant lui. »

Davies est également un atout pour l’équipe canadienne avec cinq buts et sept passes en 17 sélections, jouant à la fois comme latéral gauche et comme ailier.

À l’extérieur du terrain, Davies a utilisé son nom pour aider le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), une agence des Nations Unies ayant pour mandat de protéger et d’aider les réfugiés.