(Madrid) Après qu’une petite épidémie de cas de coronavirus ait plongé dans le chaos la deuxième division espagnole, il pourrait revenir aux tribunaux de décider qui sera promu ou relégué.

Tales Azzoni
Associated Press

Le Deportivo La Corogne a été rétrogradé en troisième division, lundi, même s’il n’a pas pu jouer son match de dernier tour contre Fuenlabrada parce que certains joueurs de Fuenlabrada ont été déclarés positifs pour la COVID-19 quelques heures avant le match.

Un malheur ne vient jamais seul

Deportivo, champion de la ligue espagnole en 2000 et double vainqueur de la Copa del Rey, menace de poursuites judiciaires pour tenter de rester en deuxième division.

« C’est une erreur, a affirmé le président du Deportivo, Fernando Vidal. C’était une falsification complète de la compétition parce que dans les deux derniers tours, chaque match important doit être joué en même temps. Ce qui s’est passé était très grave. Nous ferons tout ce qui est nécessaire. Je ne considère pas que le club a été relégué. »

Le Deportivo – et plusieurs autres clubs – souhaitait que tous les matchs soient reportés, mais la ligue espagnole, ainsi que la fédération espagnole de football et le conseil des sports du pays ont décidé de ne suspendre que le match affecté par l’épidémie. Ils ont dit que c’était « la solution qui protégeait le mieux la santé des joueurs et l’intégrité globale de la compétition. »

Épidémie de poursuites ?

Parmi les clubs envisageant également une action en justice figurent Elche, Rayo Vallecano et Numancia.

Elche a temporairement pris la dernière place pour les éliminatoires de promotion lundi, mais il la perdra si Fuenlabrada obtient au moins un match nul lors d’un match reprogrammé contre le Deportivo, qui n’aura que la fierté d’y participer.

Elche a déclaré dans un communiqué que la décision de reporter uniquement Fuenlabrada-Deportivo « affectait directement l’intégrité de la compétition et n’était pas juste. »

Rayo Vallecano se battait également pour une place en séries éliminatoires et dépendait en partie du résultat de Fuenlabrada. Le président du club, Raul Martin Presa, a déclaré que l’ensemble du tour final devrait être annulé.