(Orlando) Le Toronto FC a fait match nul de 0-0 contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, mardi matin, au tournoi de relance de la MLS au ESPN Wide World of Sports d’Orlando, en Floride.

La Presse canadienne

Ce résultat signifie que la formation torontoise demeure en tête du groupe C avec cinq points, à égalité avec le Revolution. Le TFC est toutefois en tête en vertu du différentiel de buts. Il a du même coup obtenu son laissez-passer pour les huitièmes de finale.

L’équipe qui terminera au deuxième échelon du groupe C affrontera l’Union de Philadephie, deuxième dans le groupe A, samedi dans un match éliminatoire. Le club qui terminera au sommet du groupe affrontera pour sa part l’une des quatre meilleures équipes qui termineront en troisième place, dimanche.

Le Toronto FC a dominé le Revolution 15-10 (5-2 au chapitre des tirs cadrés) et présenté un taux de possession de 60,4 %.

Akinola en forme

L’attaquant du TFC Ayo Akinola, qui a entamé le match avec cinq buts jusqu’ici dans le tournoi, a obtenu de nombreuses chances en or d’augmenter sa contribution offensive. Sa meilleure s’est produite à la 79e minute, après avoir habilement récupéré une passe d’Alejandro Pozuelo. Il a alors remporté son duel contre un défenseur du Revolution et décoché un puissant tir en direction de la cage du gardien Matt Turner, qui l’a habilement repoussé.

Jozy Altidore a fait son entrée dans la rencontre à la 86e minute. Il s’agissait de sa première présence dans le tournoi, et son impact a été immédiat. Il a refilé le ballon à Akinola, qui se dirigeait à fond de train vers la zone de réparation du Revolution, avant que l’attaquant âgé de 20 ans soit fauché de plein fouet par DeJuan Jones. Toutefois, après une reprise vidéo, l’arbitre a accordé un coup de pied franc tout juste à l’extérieur de la surface de réparation, et non un penalty.

Altidore avait raté les deux premiers matchs du TFC alors qu’il poursuivait sa remise en forme.