(Sydney) L’opéra de Sydney et la Sky Tower d’Auckland seront illuminés simultanément pour souligner la candidature conjointe de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande dans les heures qui vont précéder la décision de la FIFA pour l’attribution de la Coupe du monde féminine 2023.

Associated Press

Les lumières s’allumeront avant la décision du Conseil de la FIFA de 37 membres, jeudi, en Europe, prévue vers 2 h du matin heure locale vendredi sur la côte est de l’Australie et 4 h du matin en Nouvelle-Zélande.

PHOTO JASON REED, ARCHIVES REUTERS

La Sky Tower d’Auckland, en Nouvelle-Zélande

La candidature conjointe est favorite pour l’emporter dans un duel contre la Colombie à la suite de retrait tardif de la candidature du Japon.

Le directeur général de la Fédération australienne de soccer, James Johnson, a déclaré que les candidates du sud étaient prudemment optimistes.

« Nous devons rester concentrés sur le travail qui reste à faire, a mentionné Johnson à l’Australian Associated Press. Notre objectif a été de convaincre les membres du Conseil de la FIFA qui votent sur le bien-fondé de notre candidature et nous continuons à y travailler jusque tard dans la nuit. »

L’Australie a dépensé des millions de dollars pour sa candidature infructueuse pour la Coupe du monde masculine 2022, un dénouement qui a eu l’effet d’une douche froide pour les amateurs et les dirigeants locaux de soccer.

Johnson a bon espoir que les évaluations techniques cette fois donnent à l’Australie et à la Nouvelle-Zélande une forte chance.

La candidature conjointe a affiché une performance nettement supérieure à celle de la Colombie dans le rapport d’inspection de la FIFA, avec une note de 4,1 comparativement à 2,8.

Aucun des candidats n’a jamais organisé de Coupe du monde senior masculine ou féminine. Dans le cas d’une victoire de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, ce serait la première fois qu’une Coupe du monde serait répartie entre deux confédérations.

L’Australie a rejoint la Confédération asiatique de football après s’être qualifiée pour la Coupe du monde 2006, et la Nouvelle-Zélande fait partie de la Confédération de l’Océanie.

Le tournoi doit avoir lieu du 10 juillet au 20 août 2023 et verra le nombre d’équipes élargi de 24 à 32.