(Toronto) Tous les joueurs du Toronto FC, dont l’attaquant vedette Jozy Altidore, sont de retour au centre d’entraînement de Toronto.

Neil Davidson
La Presse canadienne

L’international américain était demeuré chez lui en Floride jusqu’à mercredi dernier, quand il a regagné la Ville reine à bord d’un avion privé pour se joindre à l’équipe.

Un porte-parole du club a précisé qu’Altidore s’entraîne seul tout en respectant une quarantaine de deux semaines et qu’il prendra part aux séances d’entraînement complètes du club lorsque ce sera terminé.

Le défenseur Laurent Ciman, un ancien de l’Impact, a passé du temps à son domicile familial à Montréal pendant la pause d’entraînement en raison de la pandémie mondiale, mais il est de retour avec l’équipe depuis un certain temps maintenant.

Toronto et les 25 autres équipes se préparent en vue du tournoi « MLS is Back », qui se déroulera du 11 juillet au 11 août au complexe ESPN Wide World of Sports de Walt Disney World dans la région d’Orlando.

Le Toronto FC, l’Impact, le Revolution de la Nouvelle-Angleterre et le D.C. United se trouvent dans le groupe C pour ce tournoi de style Coupe du monde.

Le tournoi de la MLS, qui se jouera à huis clos, marque la relance de la 25e saison de la ligue, qui a été interrompue le 12 mars après en raison de la pandémie de la COVID-19.

L’espoir est que la ligue, une fois le tournoi en Floride terminé, puisse poursuivre la saison régulière avec un calendrier révisé dans les marchés respectifs.

Le tournoi, qui comprend une cagnotte de 1,1 million US, verra les équipes jouer trois matchs de phase de groupes au cours d’une période de 16 jours. Les deux premiers de chacun des six groupes, ainsi que les quatre meilleurs troisièmes, passeront ensuite à la phase à élimination directe : huitièmes de finale, quarts de finale, demi-finales et finale.

Les trois matchs de phase de groupes compteront au classement de la saison régulière.

Le vainqueur du tournoi obtiendra un laissez-passer pour la Ligue des champions de la Concacaf 2021.

Cela signifie que le Canada pourrait obtenir deux places en Ligue des champions de la Concacaf. Le vainqueur du Championnat canadien s’y qualifie également.